UNE BELLE SUR­PRISE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers Le Jour­nal de Mon­tréal

C’est un pre­mier film aus­si éton­nant que ra­fraî­chis­sant que pro­pose le ci­néaste qué­bé­cois Sté­phan Beau­doin avec le drame psy­cho­lo­gique Le rang du lion.

Tour­né à la cam­pagne en seule­ment 11 jours et avec un tout pe­tit bud­get (au­tour de 50 000 $), ce pe­tit film in­dé­pen­dant qui s’est illus­tré dé­jà dans plu­sieurs fes­ti­vals in­ter­na­tio­naux (dont ceux d’Aus­tin, au Texas, et de Mann­heim-Hei­del­berg, en Al­le­magne) sur­prend par sa spon­ta­néi­té et la jus­tesse de son ton.

Le rang du lion ra­conte l’his­toire d’Alex (ex­cellent Fré­dé­ric Le­may), un jeune homme qui ac­cepte d’ac­com­pa­gner sa nou­velle blonde à la cam­pagne chez des amis à elle.

En ar­ri­vant sur place, il fe­ra la ren­contre d’un groupe de jeunes qui vivent dans une ferme iso­lée et qui doivent res­pec­ter des règles éla­bo­rées par Ga­briel (convain­cant Sé­bas­tien De­lorme), un an­cien pro­fes­seur de phi­lo­so­phie aux al­lures de gou­rou.

D’abord sé­duit par cette com­mune qui pré­tend fonc­tion­ner sans loi ni ta­bou, Alex dé­cou­vri­ra ra­pi­de­ment que der­rière le charme de Ga­briel se cache un être dange- reux et ma­ni­pu­la­teur.

Avec ce pre­mier film, Sté­phan Beau­doin, qui avait jus­qu’ici sur­tout tour­né pour la té­lé­vi­sion ( Ya­mas­ka, La pro­messe), a ac­cou­ché d’un huis clos trou­blant qui met en scène une jeu­nesse en perte de re­pères et en quête de sens et de vé­ri­té.

Ca­mé­ra à l’épaule, il a su créer un cli­mat de ten­sion et une au­then­ti­ci­té sé­dui­sante qui a bé­né­fi­cié de la pré­sence à l’écran de plu­sieurs jeunes ac­teurs de talent.

Fré­dé­ric Le­may est ex­cellent dans le rôle du per­son­nage prin­ci­pal, Alex.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.