DE YOU­TUBE AUX PRIX JU­NO

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Bru­no La­pointe Le Jour­nal de Mon­tréal

Si le nom d’Ales­sia Ca­ra ne vous est pas fa­mi­lier, la si­tua­tion risque de chan­ger pro­chai­ne­ment. En plus de grim­per dans les pal­ma­rès avec son nou­veau titre Wild Things, la jeune chan­teuse d’ori­gine on­ta­rienne est en lice pour quatre prix Ju­no, dont ceux de la chan­son de l’an­née et de la ré­vé­la­tion de l’an­née. Por­trait d’une star en pleine as­cen­sion.

Même si le nom d’Ales­sia Ca­ra ne sonne au­cune cloche, il y a fort à pa­rier que vous êtes dé­jà fa­mi­lier avec sa mu­sique. Dans les der­niers mois, sa chan­son Here a ob­te­nu un suc­cès consi­dé­rable sur les ondes ra­dio­pho­niques non seule­ment de la pro­vince, mais du monde en­tier.

Le titre a d’ailleurs fait par­tie des re­com­man­da­tions mu­si­cales des ma­ga­zines amé­ri­cains Cos­mo­po­li­tan,

Bill­board et Rol­ling Stone. C’est éga­le­ment Here qui lui a va­lu une in­vi­ta­tion aux po­pu­laires émis­sions de Jim­my Fal­lon, Jim­my Kim­mel, El­len DeGe­neres et James Cor­den. Pas mal pour un pre­mier suc­cès.

Même Tay­lor Swift a suc­com­bé aux rythmes R&B et pop de la jeune Ca­na­dienne: en oc­tobre der­nier, Ales­sia Ca­ra la re­joi­gnait sur la scène du Ray­mond James Sta­dium à Tam­pa, en Flo­ride, pour in­ter­pré­ter en duo la pièce Here de­vant plus de 55 000 spec­ta­teurs, dans le cadre de la tour­née 1989.

Mais tout ce suc­cès n’est pas ar­ri­vé du jour au len­de­main: Ales­sia Ca­ra, de son vrai nom Ales­sia Ca­rac­cio­lo, n’avait que 14 ans lors­qu’elle a com­men­cé à dif­fu­ser des re­prises de chan­sons sur You­Tube. D’Adele à Amy Wi­ne­house, en pas­sant par Jes­sie J, Beyon­cé et Jus­tin Bie­ber, la jeune chan­teuse re­vi­si­tait cer­tains titres po­pu­laires, gui­tare à la main.

Ce sont ces vi­déos qui ont at­ti­ré l’at­ten­tion de l’éti­quette Def Jam Re­cor­dings (Jus­tin Bie­ber, Lu­da­cris, Kanye West). Quelques ren­contres plus tard, Ales­sia Ca­ra com­men­çait à tra­vailler sur Four

Pink Walls, un pre­mier EP ar­ri­vé dans les bacs l’été der­nier. Puis, à l’au­tomne, c’est Know-It-All, un pre­mier al­bum dont la chan­teuse co­signe tous les textes, qui est ar­ri­vé sur le mar­ché. Pour cet opus, Ales­sia Ca­ra a pu comp­ter sur l’aide du duo de pro­duc­teurs Pop & Oak, bien connus pour leur tra­vail avec des ar­tistes tels que Jen­ni­fer Lo­pez, Ni­cki Mi­naj, Ali­cia Keys et Ri­han­na. C’est sur cet al­bum qu’on re­trouve éga­le­ment

Wild Things, le nou­veau titre qui semble être sur le point de sur­pas­ser la po­pu­la­ri­té de Here.

Après avoir don­né quelques spec­tacles dans le cadre de sa plus ré­cente tour­née du cô­té du Royaume-Uni, Ales­sia Ca­ra s’ap­prête à ren­trer au pays, avec quelques spec­tacles pré­vus du cô­té de l’ouest du Ca­na­da d’ici le 1er avril.

La suite? Rien n’est en­core confir­mé, mais la jeune chan­teuse lais­sait ré­cem­ment en­tendre qu’une col­la­bo­ra­tion avec le rap­peur Drake pour­rait bien faire par­tie des plans.

Une chose est cer­taine, le nom d’Ales­sia Ca­ra risque de se re­trou­ver sur toutes les lèvres dans les pro­chains mois.

Peu connue il y a en­core un an, Ales­sia Ca­ra se fraye ra­pi­de­ment un che­min dans l’in­dus­trie, por­tée par son suc­cès Here. PHO­TOS COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.