SIX HUMORISTES À SUR­VEILLER CET AU­TOMNE

Deux «p’tits nou­veaux» et un vé­té­ran. Simon Leb­lanc, Ju­lien Trem­blay et Pe­ter MacLeod lan­ce­ront tous un nou­veau spec­tacle d’hu­mour, cet au­tomne. Le Jour­nal leur a po­sé quelques ques­tions.

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Raphaël Gen­dron-Mar­tin

De quoi vas-tu par­ler dans ton nou­veau spec­tacle? «Je viens de la Gas­pé­sie, mais j’ha­bite à Mon­tréal de­puis plu­sieurs an­nées. Le pas­sage ville/cam­pagne est as­sez cen­tral dans le show, mais je ne m’ar­rête pas là, je couvre large! De folles épo­pées de chasse et de surf, en pas­sant par le quar­tier de Saint-Hen­ri pour at­ter­rir aux caisses libre-ser­vice des épi­ce­ries. Tout y passe!» Pour­quoi un tel titre, Tout court? «Parce que pour ce show, je n’ai pas de met­teur en scène, pas de dé­cor, pas d’en­tracte, pas de mu­sique, pas de jeu d’éclai­rage... Les lu­mières s’al­lument, j’ar­rive sur scène, je m’amuse avec les gens dans la salle, je re­pars et les lu­mières s’éteignent. Je trou­vais que Tout court, ça ex­pli­quait ça en peu de mots.

Si nous n’avons qu’un seul spec­tacle d’hu­mour à al­ler voir cet au­tomne, pour­quoi ça de­vrait être le tien? «Je me sen­ti­rais bien “trou de pet” de ré­pondre

à cette ques­tion-là, sé­rieu­se­ment! Moi je dis que c’est le fun d’al­ler voir des shows en gé­né­ral. Des shows de toutes sortes, pas juste d’hu­mour. Voi­ci le con­seil que je don­ne­rais aux gens: allez voir des shows si ça vous le tente et si vous avez le temps.» Simon Leb­lanc joue­ra Tout court, le 17 sep­tembre et 4 oc­tobre au Gésù, ain­si que le 11 no­vembre à l’Olym­pia de Mon­tréal. À Qué­bec, l’hu­mo­riste se­ra au Théâtre du Pe­tit-Cham­plain, les 24 et 30 sep­tembre, ain­si que les 8 oc­tobre (Salle Al­bert-Rous­seau) et 20 oc­tobre (Grand Théâtre). Pour toutes les dates: si­mon­le­blanc.ca. De quoi va par­ler ton nou­veau spec­tacle? «Pour mon cin­quième one man show, je vou­lais que le fil conduc­teur porte sur un thème qui m’a tou­jours sti­mu­lé et qui parle à tout le monde en même temps: la li­ber­té. À tra­vers le temps, j’ai très souvent été as­so­cié à ce thème et on m’a aus­si souvent dit que je re­pré­sen­tais la li­ber­té aux yeux de plu­sieurs. Mon spec­tacle met de l’avant les tra­vers hu­mains, en abor­dant la li­ber­té sous toutes ses formes, que ce soit via la re­li­gion, les re­la­tions, les ré­seaux so­ciaux, etc. Pour­quoi avoir at­ten­du au­tant d’an­nées avant de faire un nou­veau spec­tacle? «Je vou­lais prendre mon temps pour bâ­tir un spec­tacle de qua­li­té à la hau­teur des at­tentes. On veut tou­jours se re­nou­ve­ler et pré­sen­ter le meilleur de nous-mêmes au pu­blic. J’ai pu gar­der con­tact avec les gens grâce à ma pré­sence à la ra­dio et grâce aux ré­seaux so­ciaux.» À quel genre d’ac­cueil t’at­tends-tu de la part du pu­blic? «Je m’at­tends à un ac­cueil cha­leu­reux du pu­blic, comme j’ai tou­jours eu la chance d’avoir. Je suis vrai­ment pri­vi­lé­gié d’avoir un pu­blic aus­si gé­né­reux et

pré­sent à chaque ren­dez-vous. C’est un grand bon­heur pour moi de re­prendre la tour­née et d’al­ler vi­si­ter les gens dans toutes les ré­gions du Qué­bec.» Pe­ter MacLeod joue­ra Libre: Sexe, ar­gent… et vé­ri­té les 22-23-24 sep­tembre (Bros­sard), les 1er et 2 no­vembre (SteFoy), les 4 et 5 no­vembre (La­val) et les 17-18-19 no­vembre (Mon­tréal). Pour tous les dé­tails: pe­ter­ma­cleod.com. De quoi vas-tu par­ler dans ton nou­veau spec­tacle? «Je parle entre autres de mon amour des per­sonnes âgées et des diag­nos­tics d’au­tisme au­jourd’hui. Je parle aus­si du fait qu’il y a des étu­diants avec des dé­fi­cits d’at­ten­tion, mais il y a aus­si beau­coup de pro­fes­seurs avec des dé­fi­cits de com­mu­ni­ca­tion.» À quel genre d’ac­cueil t’at­tends-tu de re­ce­voir du pu­blic? «En ro­dage, les gens sont très dé­mons­tra­tifs. On est au-des­sus de la moyenne pour les ventes de billets. Je res­sens énor­mé­ment d’amour. Je suis très re­con­nais­sant et j’ai de la gra­ti­tude chaque fois que les gens sont de­bout, mais je ne m’at­tends ja­mais à rien. Dans la vie, j’évite de me créer des at­tentes ou faire des sup­po­si­tions. Je ne fais qu’ap­pré­cier le mo­ment pré­sent.» Si nous n’avons qu’un seul spec­tacle d’hu­mour à al­ler voir cet au­tomne, pour­quoi ça de­vrait être le tien? «Parce qu’il ne res­semble en rien à au­cun show qui s’est dé­jà fait ou qui se fait en ce mo­ment en hu­mour. Un spec­tacle unique et hi­la­rant. J’ai tel­le­ment re­gar­dé tout ce que mes amis humoristes font que j’ai, par la suite, in­ven­té une fa­çon de faire rire qui ne leur res­semble pas. Je suis le seul hu­mo­riste avec une gui­tare qui ne te joue­ra ja­mais une chan­son!» Ju­lien Trem­blay joue­ra Humble et

ma­gni­fique les 15 et 16 no­vembre, au Théâtre St-De­nis. Il se­ra aus­si à la Salle Al­bert-Rous­seau de Qué­bec le 30 no­vembre. Pour toutes les dates: ju­lien­trem­blay.net.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.