SIGNE DU RE­NOU­VEAU UN AL­BUM SOUS LE

Ca­the­rine Du­rand est de re­tour avec un sixième — et ma­gni­fique — al­bum in­ti­tu­lé La pluie entre nous. L’au­teure-com­po­si­tri­cein­ter­prète, qui s’est en­tou­rée de «nou­velles oreilles» pour la créa­tion de ce disque, nous dé­montre que la prise de risques peut par

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond

Ca­the­rine Du­rand ne s’en cache pas. Au mo­ment de se lan­cer dans la créa­tion de son nou­vel opus, il y a un an, la mu­si­cienne qui roule sa bosse dans le mi­lieu de­puis 18 ans ex­plique avoir res­sen­ti un dé­sir de «dé­sta­bi­li­sa­tion» et de «re­nou­veau».

«J’ai écrit mes chan­sons de fa­çon tout à fait naturelle. Par contre, lorsque je me suis as­sise pour ré­flé­chir à la fa­çon dont je vou­lais que ces chan­sons soient ren­dues, sur disque, c’est là que je me suis dit que je pou­vais re­tour­ner dans mes pan­toufles, avec des gens avec qui je suis ha­bi­tuée de tra­vailler, ou al­ler ailleurs, a-t-elle ra­con­té. Je pense qu’il était temps pour moi, en tant qu’ar­tiste, de me faire bras­ser un pe­tit peu. Je vou­lais ar­ri­ver avec quelque chose qui al­lait sur­prendre les gens.»

UN COM­PLICE

C’est ain­si que, après avoir fait trois al­bums avec le gui­ta­riste Jo­ce­lyn Tel­lier — pour qui elle éprouve un im­mense res­pect —, la mu­si­cienne a dé­ci­dé de s’as­so­cier à Em­ma­nuel Éthier. Membre du groupe Cho­co­lat, ce mul­ti-ins­tru­men­tiste a entre autres réa­li­sé Ma­la­die d’amour de Jim­my Hunt et les disques de Bern­ha­ri.

«Je vou­lais tra­vailler avec quel­qu’un que je ne connais­sais pas, quel­qu’un d’une autre gé­né­ra­tion, a ex­pli­qué l’ar­tiste. En plus, il est de la gé­né­ra­tion qui es­saie des choses, qui est moins dans le cé­ré­bral (...) Je l’ai choi­si parce que j’ai­mais les pro­jets sur les­quels il a tra­vaillé, mais aus­si parce que c’est un mu­si­cien qui a plein de cordes à son arc. C’était le bon gars pour ame­ner un re­gard nou­veau sur mes chan­sons.»

La mu­si­cienne, qui a en­re­gis­tré ses chan­sons chez elle, avant de les par­ta­ger avec le réa­li­sa­teur, a ra­pi­de­ment com­pris qu’elle al­lait de­voir lais­ser tom­ber cer­taines idées d’ar­ran­ge­ments pour faire place à celles de son com­plice.

«Il y a des choses qu’il a bien ai­mées, mais il y en a d’autres qu’il a com­plè­te­ment flu­shées, a-t-elle dit. Ça ne fait pas mal à l’ego, mais il faut lâ­cher prise. C’est ce qui est le plus dif­fi­cile.»

BIEN EN­TOU­RÉE

Dé­lais­sant le folk tra­di­tion­nel pour se plon­ger dans des so­no­ri­tés plus mo­dernes, la chan­teuse, qui a si­gné les ar­ran­ge­ments de ses chan­sons avec Em­ma­nuel (et Sa­lo­mé Le­clerc sur Dé­ser­teur, l’un de nos coups de coeur), a pu profiter de l’ap­port de mu­si­ciens de ta­lent, en stu­dio.

En plus du bat­teur Jo­sé Ma­jor, le gui­ta­riste Joe Grass (qui a joué de la pe­dal steel sur deux mor­ceaux), Ariane Mof­fatt (on lui doit les syn­thé­ti­seurs sur le disque) et Sa­lo­mé Le­clerc (elle co­signe la mu­sique de deux pièces et prête sa voix à deux autres) ont ac­cep­té de se joindre à l’aven­ture.

«Nous avons fait beau­coup de choses nous-mêmes, mais à un mo­ment don­né, nous avions be­soin de pro­fes­sion­nels, a ex­pli­qué la mu­si­cienne. J’ai eu l’idée d’al­ler cher­cher Ariane Mof­fatt, par exemple, car je me di­sais que c’est une au­teure-com­po­si­trice qui pour­rait ap­por­ter une cer­taine contri­bu­tion à l’al­bum. Fi­na­le­ment, elle a pas­sé une jour­née en stu­dio et elle nous a don­né plein de su­per belles idées pour les chan­sons.»

BRANCHÉE SUR LE COEUR

Une fois de plus, l’ar­tiste, qui se dit branchée sur son coeur et sur sa tête, lors­qu’elle écrit, pro­pose des textes tou­chants qui mettent en lu­mière les re­la­tions hu­maines et les dé­fis qu’elles im­posent.

«Ce disque dé­crit beau­coup la dif­fi­cul­té qu’ont, souvent, deux per­sonnes qui s’aiment à avan­cer sur le même che­min en même temps, a pré­ci­sé celle qui dit s’être aus­si ins­pi­rée des gens qui l’en­tourent. C’est un su­jet qui me touche et, évi­dem­ment, qui est très pré­sent dans ma vie. Par contre, je me rends compte que je ne suis pas la seule à vivre ce­la. Il y a cer­tai­ne­ment beau­coup de per­sonnes qui vont pou­voir se re­con­naître dans mes chan­sons.» Ca­the­rine Du­rand se pro­dui­ra à ValDa­vid le 8 oc­tobre, ain­si que dans le cadre du fes­ti­val Coup de coeur fran­co­phone, à Mon­tréal, le 4 no­vembre. Plus de dé­tails au ca­the­ri­ne­du­rand.com.

Ca­the­rine Du­rand pré­sente son sixième al­bum La pluie entre nous.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.