RITA ORA N’A PAS AI­MÉ QU’ON LA PRENNE POUR BECKY

Le­mo­nade

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

WENN | Rita Ora n’est pas contente. En avril, les fans sont de­ve­nus fous lorsque Beyon­cé a dé­voi­lé son al­bum Le­mo­nade et la chan­son Sor­ry, qui sem­blaient évo­quer un par­te­naire in­fi­dèle, au­quel elle re­pro­chait d’avoir une re­la­tion avec «Becky aux beaux che­veux».

La chan­teuse n’a ja­mais ex­pli­qué ses pa­roles, mais cer­tains ont in­si­nué que Becky pou­vait être Ra­chel Roy – l’ex­femme de l’an­cien as­so­cié de Jay-Z, Da­mon Dash – ou Rita Ora, qui était si­gnée jusque ré­cem­ment sur le la­bel du rap­peur, Roc Na­tion.

Les fans ont scru­té les ré­seaux so­ciaux des deux femmes à la suite de la sor­tie de la chan­son en es­pé­rant y trou­ver des in­dices, car elles sou­te­naient toutes les deux ne pas être la Becky en ques­tion.

Au­jourd’hui, Rita Ora, 25 ans, s’ex­prime en­fin sur le su­jet. «Jay-Z est mon ins­pi­ra­tion et l’une de mes idoles – pour ses textes, sa mu­sique, sa sa­gesse dans le bu­si­ness, a-t-elle confié à Va­ni­ty Fair. Je les ad­mire tou­jours lui et sa femme, tous les jours. Beyon­cé était l’une de mes plus grandes idoles quand j’étais pe­tite.»

«Je ne suis pas la reine des ra­gots. Je trouve ça in­croya­ble­ment gros­sier et ir­res­pec­tueux pour les femmes en gé­né­ral (quand) on est ac­cu­sées de quelque chose qui va à l’en­contre de ce qui est im­por­tant – la mu­sique.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.