GOOD­NIGHT RO­BI­CHEAUX

(ETHAN HAWKE)

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND | CINÉMA -

C’est tout na­tu­rel­le­ment qu’Ethan Hawke s’est re­trou­vé au gé­né­rique des Sept mer­ce­naires puis­qu’il avait joué dans Jour de for­ma­tion aux cô­tés de Den­zel Wa­shing­ton et sous la di­rec­tion d’An­toine Fu­qua. Le per­son­nage: Good­night Ro­bi­cheaux est un ti­reur d’élite. Ce qu’en a dit Ethan Hawke: «Au­cun des mer­ce­naires n’ac­cepte ce contrat pour des rai­sons éthiques. Mais, à leur corps dé­fen­dant, ils se re­trouvent tous à être du bon cô­té, à faire le bien et c’est ce qui les mo­tive. […] Good­night est per­du. Il n’est pro­ba­ble­ment pas re­tour­né chez lui après la Guerre ci­vile, il s’est tout sim­ple­ment re­trou­vé dans l’Ouest. À l’époque, on ne par­lait pas de syn­drome post-trau­ma­tique, mais c’est le signe d’un trau­ma­tisme de n’avoir que du mé­pris pour la vie et la mort. J’aime pen­ser que Good­night est han­té par ce genre de dé­mons. Il est per­du et cette cause pour la­quelle il se bat lui donne un en­droit où être.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.