Le calme avant la tem­pête

Mess­mer a fait quelque chose de rare cet été : il a pris une pause pro­lon­gée. Le fas­ci­na­teur a pro­fi­té des der­niers mois non seule­ment pour pas­ser du temps en fa­mille, mais pour re­char­ger ses bat­te­ries en vue d’un au­tomne 2016 et d’une an­née 2017 par­ti­cul

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Marc-An­dré Le­mieux

Deux se­maines avant de re­par­tir la ma­chine, Mess­mer semble d’at­taque. «Je suis un gars de tour­née. J’aime les planches. Ça m’a man­qué cet été», avoue le bour­reau de tra­vail au Jour­nal.

L’hyp­no­ti­seur a be­soin d’ai­mer la scène puis­qu’au cours des neuf pro­chains mois, il ali­gne­ra cinq re­pré­sen­ta­tions par se­maines, par­fois six, en France comme en Suisse. «C’est un ma­ra­thon, ad­met le prin­ci­pal in­té­res­sé. Mais je suis en san­té, donc c’est bon.»

Sa femme jouant do­ré­na­vant son as­sis­tante en spec­tacle, le Qué­bé­cois se sen­ti­ra moins seul du­rant ce long pé­riple. «Sa pré­sence m’aide beau­coup mo­ra­le­ment. On peut par­ta­ger de beaux mo­ments dans chaque ville. On est comme des bo­hé­miens.»

SOURCES DE FIER­TÉ

Mess­mer re­vien­dra briè­ve­ment au Qué­bec du­rant cette es­ca­pade eu­ro­péenne. En jan­vier, il bou­cle­ra of­fi­ciel­le­ment sa tour­née In­tem­po­rel en of­frant une ul­time re­pré­sen­ta­tion au Centre Vi­déo­tron, cinq ans après son coup d’en­voi. «J’ai le sen­ti­ment du de­voir ac­com­pli», com­mente l’homme au mil­lion de billets ven­dus en car­rière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.