TOUT SIM­PLE­MENT CLAU­DINE

Trois ans après la fin de sa der­nière tour­née, Clau­dine Mer­cier est de re­tour avec un cin­quième spec­tacle, sim­ple­ment in­ti­tu­lé Clau­dine. À 55 ans, l’hu­mo­riste s’est ré­cem­ment de­man­dé si l’heure de la re­traite avait son­né. «Mais c’est avec les spec­tacles q

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Ra­phaël Gen­dron-Mar­tin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-mar­tin @que­be­cor­me­dia.com

Clau­dine Mer­cier a en­core le goût de faire rire. Après 25 an­nées de car­rière et 750 000 billets ven­dus pour ses quatre tour­nées, l’hu­mo­riste ne se voyait pas ar­rê­ter la scène pour de bon.

«Quand mon chum est tom­bé à la re­traite, je trou­vais ça le fun, car je me di­sais qu’on pas­se­rait plein de temps en­semble. Fi­na­le­ment, après deux mois, je vou­lais re­par­tir en tour­née!» dit-elle en riant.

Clau­dine Mer­cier, dont le 55e an­ni­ver­saire était jeu­di der­nier, s’est rap­pe­lé à quel point la créa­tion d’un nou­veau spec­tacle la sti­mu­lait.

«J’ai des­si­né des cos­tumes et des cro­quis de dé­cor. J’ai trou­vé ça su­per créa­tif», dit-elle.

C’est à la fin de l’an der­nier que le pro­ces­sus s’est en­clen­ché pour son cin­quième spec­tacle so­lo. «J’ai com­men­cé l’écri­ture toute seule, dit-elle. Je n’avais pas d’idée pré­con­çue sur le show que je vou­lais faire.»

Au dé­part, Fa­bien Clou­tier de­vait si­gner la mise en scène. «Nous avions eu quelques ren­contres. C’était vrai­ment le fun. Mais à un mo­ment don­né, il était su­per oc­cu­pé. Il pen­sait faire ma mise en scène dans les der­nières se­maines avant ma pre­mière. Alors que moi, j’avais be­soin de lui dès le dé­part.»

Elle a alors fait ap­pel à Em­ma­nuel Rei­chen­bach. «C’est Fran­çois Ro­zon, mon pro­duc­teur, qui me l’a pré­sen­té, dit-elle. C’est lui qui avait fait l’adap­ta­tion théâ­trale des In­tou­chables. Il vient du mi­lieu du théâtre et il a écrit un peu en hu­mour. C’est un beau mé­lange.»

STAND-UP ET IMI­TA­TIONS

Dans ce spec­tacle, Clau­dine Mer­cier aborde plu­sieurs su­jets d’ac­tua­li­té (l’en­vi­ron­ne­ment, la po­li­tique, la chi­rur­gie). «Il y a des af­faires abor­dées bien no­no et d’autres blagues bien in­tel­li­gentes», dit-elle.

Ses per­son­nages de la pe­tite fille et de Shannon («elle donne une confé­rence sur le bon­heur») sont aus­si de re­tour. «Je fais aus­si une pa­ro­die d’En di­rect de l’uni­vers, avec Gi­nette Re­no. Ça marche bien.»

Les imi­ta­tions ont éga­le­ment leur place dans le spec­tacle, même si ce vo­let est moins im­por­tant qu’avant, se­lon Clau­dine. «J’étais moins ins­pi­rée là-des­sus, ad­me­telle. C’est dif­fi­cile de trou­ver le dé­no­mi­na­teur com­mun que tout le monde connaît.»

Dans un nu­mé­ro, elle imite no­tam­ment Coeur de pi­rate («je la pa­ro­die en train de suivre des cours de danse contem­po­raine»), Char­lotte Car­din («ça parle un peu de son mé­tier de man­ne­quin»), Pe­tu­la Clark, Diane Du­fresne, Gi­nette Re­no et France Beau­doin.

LE DROIT À L’ER­REUR

Au mo­ment de notre ren­contre, Clau­dine Mer­cier avait fait une ving­taine de spec­tacles de ro­dage, ces der­nières se­maines.

«J’ai fait la tour­née du ROSEQ (Ré­seau des or­ga­ni­sa­teurs de spec­tacles de l’Est­du-Qué­bec). Ce sont des salles d’en­vi­ron 100 places. C’était vrai­ment une belle ex­pé­rience. C’est un bel en­droit pour tes­ter. T’as le droit à l’er­reur. Il y a quelque chose de bien relax là-de­dans.»

Les spec­tacles es­ti­vaux lui ont confir­mé qu’elle avait pris la bonne dé­ci­sion de revenir avec un nou­veau spec­tacle. «Un soir, quand je suis sor­tie de scène, j’avais l’im­pres­sion d’avoir 30 ans. C’était très sti­mu­lant.»

Au fait, il s’ap­pelle comment, ce nou­veau spec­tacle? «Il n’a pas de titre, ré­pond-elle. J’haïs ça, les titres. J’ai seule­ment eu un titre pour un de mes shows. C’était Dans le champ. J’ai pas­sé la tour­née à ex­pli­quer mon titre! Cette fois-ci, je dis: re­garde, mon show, c’est Clau­dine. Tu t’en vas voir Clau­dine pour son nou­veau show. Pis c’est toute! (rires)»

Clau­dine Mer­cier fe­ra la ren­trée mont­réa­laise de Clau­dine le 14 fé­vrier 2017, au Théâtre Mai­son­neuve. Elle se­ra de re­tour dans la même salle les 24 et 25 fé­vrier, ain­si que le 26 avril à la Salle Al­bert-Rous­seau de Qué­bec. Les billets sont pré­sen­te­ment en vente. Pour les dé­tails: clau­di­ne­mer­cier.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.