STAR TREK ÉTER­NEL

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Pour sou­li­gner la pa­ru­tion en DVD et en VSD cette se­maine de Star Trek au-de­là, troi­sième vo­let de la sa­ga ré­no­vée par J.J. Abrams, nous vous pro­po­sons un sur­vol des meilleurs films ins­pi­rés de la sé­rie-culte ima­gi­née par Gene Rod­den­der­ry.

STAR TREK: LE FILM (1979) 4

Dans cette pre­mière adap­ta­tion ci­né­ma­to­gra­phique de la sé­rie té­lé­vi­sée (in­ti­tu­lée Pa­trouille du Cos­mos en fran­çais), le vieux rou­tier Ro­bert Wise (West Side Sto­ry, Le Mys­tère An­dro­mède) a mis en scène avec un bud­get confor­table un ré­cit fi­dèle aux in­trigues et aux per­son­nages ori­gi­naux. Aux com­mandes du vais­seau En­ter­prise, le ca­pi­taine Kirk (William Shat­ner), pro­mu pour l’oc­ca­sion ami­ral, com­bat avec son équi­page un im­mense nuage conte­nant une force mys­té­rieuse et des­truc­trice. Cap­ti­vant, le film com­porte des en­vo­lées ima­gi­na­tives vé­ri­ta­ble­ment sur­pre­nantes et les ve­dettes de la sé­rie re­prennent du ser­vice avec la convic­tion vou­lue.

STAR TREK II: LA CO­LÈRE DE KHAN (1982) 4

Réa­li­sé par Ni­cho­las Meyer (C’était de­main), ce deuxième épi­sode, l’un des préférés des Trek­kies, gra­vite au­tour d’un vieil en­ne­mi de l’ami­ral Kirk, le re­dou­table Khan. Après s’être échap­pé de l’as­té­roïde où on l’avait exi­lé, ce der­nier réus­sit à s’em­pa­rer d’un ap­pa­reil so­phis­ti­qué dont il es­père se ser­vir pour conqué­rir l’uni­vers. L’in­trigue n’offre rien de par­ti­cu­liè­re­ment neuf, mais elle est mise en images avec un bon sens du spec­tacle. Khan est in­car­né avec pa­nache par Ri­car­do Mon­tal­ban.

STAR TREK IV: RE­TOUR SUR TERRE (1986) 4

Leo­nard Nimoy, in­ter­prète de Spock, met lui-même en scène cette aven­ture qui a la par­ti­cu­la­ri­té de se pas­ser en grande par­tie à notre époque. En ef­fet, l’équi­page de l’En­ter­prise, qui évo­lue au 24e siècle, doit revenir à la fin du 20e siècle afin de trou­ver un couple de ba­leines, les seules ca­pables de com­mu­ni­quer avec une im­mense sonde qui me­nace de dé­truire la Terre. Le thème du voyage dans le temps per­met de sa­vou­reux et amu­sants contrastes entre le monde ac­tuel et un uni­vers fu­tu­riste ima­gi­naire. Le ré­cit prend une orien­ta­tion éco­lo­gique sym­pa­thique et les co­mé­diens sont à l’aise.

STAR TREK (2009) 4

Nous le di­sions, J.J. Abrams (Su­per 8, Mis­sion: Im­pos­sible III) a en­tiè­re­ment ré­in­ven­té l’uni­vers de Star Trek de­puis sa ge­nèse, fai­sant du coup table rase des in­trigues conte­nues dans la sé­rie té­lé­vi­sée et les pré­cé­dents films, dont l’ac­tion est cam­pée dans le fu­tur de celle ra­con­tée ici. Sans ré­in­ven­ter la roue, le scé­na­rio dé­ploie quelques va­ria­tions in­édites sur cette trame connue tout en re­cy­clant des élé­ments fa­mi­liers comme le voyage dans le temps. Mais ce sont surtout les liens entre les per­son­nages fa­mi­liers qui sont per­tur­bés et re­pen­sés, no­tam­ment la re­la­tion entre les jeunes Spock et Kirk, très bien dé­fen­dus par Za­cha­ry Quin­to (Marge de ma­noeuvre, Snow­den) et Ch­ris Pine (Jack Ryan – Re­crue dans l’ombre).

Star Trek (2009)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.