RAN­DON­NÉE AU PAYS DES HOB­BITS

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE -

Ce sen­tier unique se fau­file sur plus de 19 km entre deux vol­cans, soit le Ton­ga­ri­ro et le Ngau­ru­hoe. Des cou­lées de lave as­sé­chées, fu­me­roles odo­rantes et cra­tères éteints ou inon­dés com­plètent ce ta­bleau écla­tant qui dé­file sous vos yeux.

Ce lieu re­vêt de plus un ca­rac­tère spi­ri­tuel si­gni­fi­ca­tif pour les Nga­ti Tuw­ha­re­toa, peuple mao­ri ha­bi­tant la ré­gion de­puis un mil­lé­naire, car il fut le point de chute de leurs an­cêtres. Il pos­sède ain­si un double sta­tut au pa­tri­moine mon­dial de l’hu­ma­ni­té pour son im­pact tant na­tu­rel que cultu­rel.

VUES ÉPOUS­TOU­FLANTES

À par­tir du sta­tion­ne­ment de Man­ga­te­po­po, vous sui­vrez d’abord le ruis­seau du même nom sur un ter­rain re­la­ti­ve­ment plat do­té de trot­toirs en bois dans les zones hu­mides. Le sen­tier grimpe len­te­ment de la val­lée à la source So­da où le sol de­vient aride.

La pro­chaine sec­tion, connue sous le nom d’«Es­ca­lier du Diable», est plus pen­tue et ro­cailleuse, voire glis­sante par en­droits. Elle offre ce­pen­dant, par temps clair, de beaux aper­çus, no­tam­ment sur le cône vol­ca­nique du mont Ta­ra­na­ki au loin.

Ren­du au cra­tère sud, vous pou­vez bi­fur­quer pour at­teindre le som­met du vol­can Ngau­ru­hoe. Si vous op­tez pour conti­nuer votre route, vous mar­che­rez sur une crête jus­qu’au cra­tère rouge, le point culmi­nant du cir­cuit à 1886 m, co­lo­ré ain­si par l’oxy­da­tion du fer dans le sol.

Un autre croi­se­ment existe à ce point-ci, cette fois pour at­teindre la cime du mont Ton­ga­ri­ro. Quel que soit votre choix, un long ar­rêt s’im­pose pour les vues épous­tou­flantes sur la val­lée de l’Otu­rere, le dé­sert de Ran­gi­po, les mon­tagnes Kai­ma­na­wa et, surtout, les lacs éme­raude.

LAC SA­CRÉ

Une pe­tite cu­vette mène en­fin au lac Bleu. Il est à no­ter que ce lac est consi­dé­ré comme étant sa­cré par les Mao­ris et qu’il est très mal vu de man­ger ou de boire sur ses berges.

La des­cente fi­nale s’amorce dès lors jus­qu’au sta­tion­ne­ment Ke­te­ta­hi. En che­min, vous au­rez de beaux coups d’oeil sur le mont Pi­han­ga ain­si que sur les lacs Ro­toai­ra et Tau­po. Après une sé­rie de la­cets, à mi-tron­çon se trouve un re­fuge avec toi­lettes sèches.

D’autres sources sont vi­sibles du par­cours, mais si­tuées sur un ter­rain pri­vé. D’ailleurs, mal­gré tous ces points d’eau, au­cun n’est ju­gé po­table vu leur tem­pé­ra­ture bouillante et leur grande concen­tra­tion en mé­taux et mi­né­raux.

Vous pou­vez tou­jours en prendre une gor­gée, mais ne vous sur­pre­nez pas si vous com­men­cez à hal­lu­ci­ner des Hob­bits, car le parc na­tio­nal de Ton­ga­ri­ro a ser­vi de lieu de tour­nage à la sé­rie de films Le Sei­gneur des an­neaux!

Le cra­tère rouge avec le mont Ngau­ru­hoe en ar­rière-plan.

Les cou­leurs scin­tillantes des lacs Éme­raude

Une vue aé­rienne de la tra­verse de Ton­ga­ri­ro.

La tra­verse de Ton­ga­ri­ro est si­tuée dans le parc na­tio­nal du même nom.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.