BER­LIN OUVRE LES PORTES DU BUN­KER D’ADOLF HIT­LER

RE­LAX­NEWS | De­puis mar­di, la nou­velle ex­po­si­tion ber­li­noise Füh­rer­bun­ker pro­pose des vi­sites gui­dées au­tour d’une re­cons­ti­tu­tion du bureau dans le­quel Hit­ler s’est sui­ci­dé en 1945.

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

Au­jourd’hui, le lieu où se trou­vait réel­le­ment le bun­ker dans le­quel Adolf Hit­ler vé­cut ses der­niers jours est re­cou­vert par un sta­tion­ne­ment et une plaque dis­crète en men­tionne l’em­pla­ce­ment. L’ex­po­si­tion Füh­rer­bun­ker, or­ga­ni­sée par le Ber­lin Sto­ry Mu­seum, re­pro­duit le bun­ker dans un an­cien abri an­ti­aé­rien de la Wil­helm­strasse, dans le centre de ce qui était Ber­lin-Ouest, à peine à deux ki­lo­mètres de l’em­pla­ce­ment d’ori­gine. Cette ex­po­si­tion sus­cite la contro­verse, car elle est par­fois ac­cu­sée d’ex­ploi­ter les crimes com­mis par les na­zis.

Par­mi les salles re­cons­ti­tuées, on trouve le bureau dans le­quel Hit­ler s’est sui­ci­dé le 30 avril 1945. La vi­site gui­dée com­mence par celle de l’abri, construit pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale pour ac­cueillir à l’ori­gine 3500 per­sonnes, mais qui, à la fin de la guerre, don­nait re­fuge à 12 000 Ber­li­nois.

Dans une en­tre­vue pour l’édi­tion al­le­mande du ma­ga­zine en ligne The Lo­cal, Wie­land Gie­bel, de l’or­ga­ni­sa­tion His­to­riale, qui gère le Ber­lin Sto­ry Mu­seum, ex­plique que le choix d’un abri an­ti­aé­rien par­ti­cu­lier pour re­cons­ti­tuer le bun­ker im­po­sait de ra­con­ter aus­si l’his­toire de l’abri: «Nous ne vou­lions pas sé­pa­rer [l’abri an­ti­aé­rien] du [bun­ker d’Hit­ler]». En outre, même si l’ex­po­si­tion pro­pose la re­cons­ti­tu­tion du bureau d’Hit­ler et une ma­quette de tout le com­plexe sou­ter­rain, le Ber­lin Sto­ry Mu­seum re­trace 800 ans d’his­toire de la ville, dont le na­zisme ne re­pré­sente qu’une par­tie.

UNE EXPO CRITIQUÉE

L’ex­po­si­tion, ce­pen­dant, a re­çu de sé­vères cri­tiques, et a été ac­cu­sée de mau­vais goût et de sen­sa­tion­na­lisme. La ville de Ber­lin abrite de nom­breux ob­jets et lieux sym­bo­liques du ré­gime na­zi, mais la plu­part d’entre eux sont vi­sibles dans des cadres sobres et dis­crets, et cer­tains lieux – comme le site ori­gi­nel du Füh­rer­bun­ker – sont à peine men­tion­nés, par peur d’y at­ti­rer des sym­pa­thi­sants néo­na­zis ou des van­dales.

Les vi­sites de la re­cons­ti­tu­tion du bun­ker d’Hit­ler sont pro­po­sées en an­glais et en al­le­mand, et elles ouvrent au pu­blic à par­tir du 1er no­vembre 2016, au Ber­lin Sto­ry Mu­seum.

Une ma­quette du «Füh­rer­bun­ker» dans son en­tier est pré­sen­tée au Ber­lin Sto­ry Mu­seum, dans le quar­tier de Mitte.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.