UNE PRE­MIÈRE POUR GÉ­RARD DARMON

Tout à re­faire

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Va­nes­sa Gui­mond

L’ac­teur fran­çais Gé­rard Darmon, pour qui tous les pré­textes sont bons pour pas­ser un peu de temps au Qué­bec, est à Mon­tréal, ces jours-ci, pour pré­sen­ter Tout à re­faire, une pièce de Phi­lippe Lel­louche qui a connu un beau suc­cès, de l’autre cô­té de l’At­lan­tique.

Darmon, ar­tiste po­ly­va­lent qui, en plus de s’adon­ner à la chan­son (il tra­vaille en ce mo­ment sur son qua­trième al­bum), connaît une fruc­tueuse car­rière à titre d’ac­teur, signe, avec Tout à re­faire, sa toute pre­mière mise en scène.

«Ce n’était pas pré­vu au dé­part. Tout ce que nous sa­vions, Phi­lippe et moi, c’est que nous vou­lions jouer en­semble, a ré­vé­lé ce­lui que plu­sieurs Qué­bé­cois connaissent pour son rôle d’Amon­bo­fils dans le film As­té­rix et Obé­lix: Mis­sion Cléô­patre. Après avoir lan­cé plu­sieurs noms, c’est Phi­lippe qui a dit: “Mais pour­quoi pas toi?” Je n’avais pas d’ar­gu­ments.»

Il faut dire que la pièce, qui ra­conte l’histoire de deux amis qui, après s’être re­trou­vés sur la ter­rasse d’un ca­fé pour dis­cu­ter, se font pro­po­ser de voya­ger dans le pas­sé pour re­vivre les étapes mar­quantes de leur vie, a été créée dans un réel es­prit de col­la­bo­ra­tion.

«J’ai sug­gé­ré à Phi­lippe d’écrire une pièce qui sort un peu du théâtre qu’il avait fait jus­qu’à main­te­nant, a re­la­té l’ac­teur. Je vou­lais que ce soit très hu­main, qu’il y ait de l’amour et qu’on rie. Nous avons tra­vaillé de concert dès les pre­mières ver­sions de la pièce.»

CÔ­TÉ MYS­TIQUE

C’est une pièce que Darmon qua­li­fie de «mo­derne» et de «bien écrite», qui a d’abord été pré­sen­tée au Théâtre de la Ma­de­leine, à Pa­ris, de jan­vier à mai 2016. Une tour­née fran­çaise est éga­le­ment à l’agen­da pour 2017.

«C’est une pièce qui parle de l’amour, de l’ami­tié, de la mort, de la sé­pa­ra­tion, de la dis­pute et des contra­dic­tions hu­maines, a-t-il ex­pli­qué.

«Elle a aus­si quelque chose de mys­tique, puisque nous par­lons de la vie qu’il y a après. La ser­veuse qui se trouve au bar, avec nous, est en fait une en­voyée de l’au-de­là ve­nue pour nous ra­me­ner avec elle. C’est pour nous prou­ver sa bonne foi qu’elle nous fait re­cu­ler de dé­cade en dé­cade, a-t-il pré­ci­sé. En fait, la pièce pose le pro­blème phi­lo­so­phique sui­vant: si on vous di­sait que vous pou­viez re­par­tir de zé­ro, est-ce que vous fe­riez la même chose?»

En ce qui concerne la mise en scène, l’ac­teur dit avoir vou­lu faire les choses avec sim­pli­ci­té: «Je suis re­ve­nu à la source, c’est-à-dire au prin­cipe de faire du théâtre avec trois bouts de fi­celle.»

Et l’ex­pé­rience lui a-t-elle as­sez plu pour qu’il dé­sire re­prendre ce rôle dans le cadre d’autres pro­jets?

«Cer­tai­ne­ment, a-t-il dit. J’ai même écrit un scé­na­rio (de film) que j’ai­me­rais bien mettre en scène, mais ça, nous en re­par­le­rons plus tard.»

Toutes les in­for­ma­tions concer­nant Tout à re­faire se trouvent à l’adresse olym­pia­mon­treal.com.

La pièce Tout à re­faire, met­tant en ve­dette Phi­lippe Lel­louche et Gé­rard Darmon (sur la photo), se­ra pré­sen­tée à l’Olym­pia du 16 au 20 no­vembre. PHOTO AGENCE QMI, SÉ­BAS­TIEN ST-JEAN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.