L’OEUVRE TES­TA­MENT DE DA­VID BO­WIE

La­za­rus

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

RELAXNEWS | Le spec­tacle s’ouvre sur des pa­roles qui sonnent comme une pré­mo­ni­tion: «Re­garde: je suis au pa­ra­dis!». La­za­rus, la co­mé­die mu­si­cale de Da­vid Bo­wie, est à l’af­fiche à Londres, han­tée par le souvenir de la star bri­tan­nique dé­funte.

Co-écrite avec le dra­ma­turge ir­lan­dais En­da Walsh, La­za­rus est au­jourd’hui pré­sen­tée jus­qu’à la fin jan­vier au théâtre King’s Cross de Londres, ville na­tale de Bo­wie, en­fant du quar­tier po­pu­laire de Brix­ton.

UN ÊTRE TOUR­MEN­TÉ

Ce spec­tacle sombre et dé­rou­tant est ins­pi­ré du ro­man de science-fic­tion de Wal­ter Tre­vis L’Homme tom­bé du ciel, qui était dé­jà de­ve­nu en 1976 un film dans le­quel Bo­wie te­nait le rôle prin­ci­pal.

La­za­rus ra­conte la vie tour­men­tée de Tho­mas New­ton, un ex­tra­ter­restre à vi­sage hu­main qui se re­trouve seul sur Terre, «in­ca­pable de mou­rir», avec pour seules com­pagnes une té­lé­vi­sion et une bou­teille de gin, jus­qu’à l’ar­ri­vée «d’une autre âme per­due qui pour­rait le li­bé­rer».

En un peu moins de deux heures, la co­mé­die mu­si­cale re­vi­site 17 chansons de Bo­wie, dont cer­tains de ses plus grands tubes (Life on Mars, He­roes...), ou en­core La­za­rus, pre­mier titre de son 25e et der­nier al­bum Blacks­tar, sor­ti le 8 jan­vier, deux jours avant sa mort.

Mais au-de­là de ses chansons, c’est le souvenir de la star et la proxi­mi­té de sa disparition qui planent en per­ma­nence sur le spec­tacle, dé­cu­plant au fi­nal sa di­men­sion émo­tion­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.