D’en­sei­gnante au primaire à co­mé­dienne

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

La route qui mène vers le grand écran n’est pas la même pour tous les ac­teurs. Il n’y a pas si long­temps, Na­tha­lie Doum­mar en­sei­gnait dans une classe de qua­trième an­née du primaire.

«J’ai tou­jours vou­lu être co­mé­dienne, mais je n’avais pas le cou­rage de faire des au­di­tions. Je suis donc al­lée en enseignement et à 25 ans, je suis ren­trée au Conser­va­toire. J’étais la plus vieille de ma classe», se sou­vient-elle.

En­core là, elle a dû faire preuve de pa­tience. Quatre an­nées se sont écou­lées avant qu’elle n’ob­tienne son pre­mier rôle au cinéma, ce­lui de la dé­pu­tée ca­na­dienne Fé­lixe dans Pays.

«J’ai aus­si fait un peu de té­lé dans Au se­cours de Béa­trice et plus ré­cem­ment dans L’heure bleue.»

PAS INTIMIDÉE

Même si elle était no­vice, Doum­mar dit qu’elle n’a pas été intimidée par la pré­sence d’ac­teurs ex­pé­ri­men­tés comme Ma­cha Gre­non, Yves Jacques et Ré­my Gi­rard sur le même pla­teau.

«Tout le monde a tel­le­ment été gen­til. J’ai même dor­mi dans la même mai­son que Yves et Ma­cha un soir. Ils ont tel­le­ment de choses à ra­con­ter que tu ne fais qu’ab­sor­ber. Tu n’as pas le temps d’être intimidée.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.