CHRO­NIQUE D’UNE VIE PAS SI OR­DI­NAIRE…

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie

Film de Bar­ry Jenkins.

Avec Tre­vante Rhodes, Nao­mie Har­ris, Andre Hol­land

C’est avec une in­croyable poé­sie que le réa­li­sa­teur Bar­ry Jenkins met en scène ce scé­na­rio qu’il a écrit d’après la pièce In Moon­light Black Boys Look Blue, de Ta­rell Al­vin McC­ra­ney.

Pré­sen­té en trois temps, Moon­light suit la vie de Chi­ron (Alex Hib­bert pe­tit, Ash­ton San­ders ado­les­cent et Tre­vante Rhodes adulte, les per­for­mances des trois ac­teurs com­man­dant l’ad­mi­ra­tion).

En­fant, Chi­ron est sur­nom­mé «Lit­tle» et se trouve en butte à l’in­ti­mi­da­tion plu­tôt vio­lente de plu­sieurs de ses ca­ma­rades de classe. Un jour qu’il se ré­fu­gie dans un lo­ge­ment aban­don­né pour échap­per à ses tour­men­teurs, il fait la connais­sance de Juan (Ma­her­sha­la Ali), fi­gure pa­ter­nelle par ex­cel­lence. C’est que Chi­ron est éle­vé par Pau­la, une mère (Nao­mie Har­ris, re­mar­quable de vé­ri­té) dro­guée et à la dé­rive. Iro­nie du sort, Juan est le ven­deur du quar­tier. Et, si l’en­fant trouve chez cet homme et sa conjointe Te­re­sa (Ja­nelle Monáe) un sem­blant de vie nor­male, c’est aus­si Juan qui vend à Pau­la de quoi se dé­fon­cer.

La table est mise. L’exis­tence de Chi­ron va dé­sor­mais se dé­rou­ler se­lon un sché­ma dont il ne pour­ra pas s’af­fran­chir et qui est le lot de bon nombre de jeunes Noirs aux États-Unis. Sans ja­mais tom­ber ni dans le mi­sé­ra­bi­lisme ni dans la vic­ti­mi­sa­tion, Bar­ry Jenkins montre l’iné­luc­ta­bi­li­té du des­tin de Chi­ron. Et l’acte fi­nal de ce trip­tyque ne se­ra pas, con­trai­re­ment aux «re­cettes» hol­ly­woo­diennes ha­bi­tuelles, un mo­ment de ré­demp­tion de notre hé­ros.

Splen­di­de­ment mis en scène, à la fois avec poé­sie et pu­deur, Moon­light (qui de­vrait ré­col­ter quelques no­mi­na­tions aux Os­cars, dont une pour le meilleur film) n’est pas une oeuvre re­ven­di­ca­trice au sens tra­di­tion­nel du terme. Ce long mé­trage ne s’at­tarde nul­le­ment sur des actes d’hé­roïsme, de sa­cri­fice ou de dé­pas­se­ment de soi. Les in­ter­ro­ga­tions de Chi­ron sont bien plus prag­ma­tiques et par­fois crève-coeur. Com­ment doit-il se com­por­ter? Faut-il mieux être dur que tendre? Doit-il ex­pri­mer ses sen­ti­ments, ses émo­tions? Dans le monde de Lit­tle, puis de Chi­ron et en­fin de Black, il n’y a pas de ré­ponse à ces ques­tions.

Juan (Ma­her­sha­la Ali) pren­dra le rôle de père dans la vie de Chi­ron, in­ter­pré­té par trois ac­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.