LE WEEK-END CULTU­REL DE ...

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - MARILYSE BOURKE Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Quel est votre ré­cent coup de coeur lit­té­raire? Le livre Les tran­chées de l’au­teure Fan­ny Britt qui m’a beau­coup tou­chée. Dé­jà, j’aime la fa­çon dont le livre est construit avec de courts épi­sodes de vie. Il aborde la ma­ter­ni­té, et en tant que mère de fa­mille, je me sens in­ter­pel­lée. L’idéo­lo­gie de vou­loir cor­res­pondre à la mère par­faite y est évo­quée. L’au­teure aborde aus­si la dif­fi­cul­té de vivre sans avoir d’en­fants ou de ne pas pou­voir en avoir. C’est vrai­ment la ma­ter­ni­té au sens large. Le livre est à la fois brillant in­tel­lec­tuel­le­ment et très phi­lo­so­phique. C’est un très gros coup de coeur. Quel est le pro­chain spec­tacle que vous irez voir?

Très cer­tai­ne­ment ce­lui de Louis-Jean Cor­mier qui est pour moi un in­con­tour­nable. J’adore son al­bum, j’aime ce qu’il fait, c’est un chan­teur ta­len­tueux, tou­chant et agile avec les mots. J’ai man­qué son spec­tacle à plus d’une re­prise. Plu­sieurs de mon en­tou­rage l’ont vu et c’est une bête de scène. Comme il est en tour­née, je me pro­mets de me pro­cu­rer des billets de son pro­chain spec­tacle so­lo très pro­chai­ne­ment.

Quelle est la sé­rie té­lé que vous ai­mez suivre?

La sé­rie Six pieds sous terre m’a pro­fon­dé­ment mar­quée. Son uni­vers très par­ti­cu­lier et le jeu des ac­teurs m’ont lit­té­ra­le­ment hap­pée. Tout est d’une in­croyable in­ten­si­té. La dou­ceur et la froi­deur se re­joignent, ce qui en fait une sé­rie ex­trê­me­ment riche. C’est for­mi­dable! Si­non, la sé­rie House of Cards, que je n’ai pas en­core vue est la pro­chaine sur ma liste à vi­sion­ner.

Quel est l’ar­tiste que vous avez ré­cem­ment ajou­té dans votre iPod?

Je viens d’ache­ter So­li­tudes, le nou­vel al­bum de Matt Ho­lu­bows­ki, qui est un ar­tiste dé­cou­vert à l’émis­sion La Voix. Il est do­té d’un timbre de voix par­ti­cu­lier avec de belles nuances. J’aime aus­si son style d’in­ter­pré­ta­tion et son cô­té pla­nant. Chaque chan­son a son uni­vers et étran­ge­ment tout est lié. C’est un ar­tiste que j’ap­pré­cie beau­coup mu­si­ca­le­ment. Même s’il peut pa­raître mé­lan­co­lique, il par­vient à me faire sen­tir bien.

Qui dans le mi­lieu ar­tis­tique sus­cite votre plus grand res­pect?

Dé­fi­ni­ti­ve­ment Guy Na­don, avec qui je tra­vaille sur le pla­teau de tournage de la sé­rie O’. Il a un très grand res­pect pour la na­ture du tra­vail que l’on fait. C’est un être in­tel­li­gent et brillant do­té d’une ex­trême ri­gueur. Son at­ti­tude est im­pec­cable et c’est un homme très po­si­tif qui ne se plaint ja­mais. Il est un exemple à suivre pour tous les ac­teurs. Par son ta­lent, il peut jouer dans di­vers re­gistres et mal­gré sa grande ex­pé­rience il ne tient rien pour ac­quis, tou­jours à se ques­tion­ner sur la fa­çon de faire, sou­hai­tant trans­mettre la plus grande au­then­ti­ci­té. Je le res­pecte énor­mé­ment pour son tra­vail d’ac­teur.

Louis-Jean Cor­mier Six pieds sous terre So­li­tudes Guy Na­don

Fan­ny Britt

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.