FAIRE RIRE AVEC SON CORPS

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - San­dra Go­din Le Jour­nal de Qué­bec

Le Qué­bé­cois Fran­çois-Guillaume Le­blanc est l’in­ter­prète du per­son­nage prin­ci­pal du spec­tacle OVO du Cirque du So­leil. Il ne fait au­cune acro­ba­tie et ne dit pas un seul mot: c’est avec sa ges­tuelle in­tense qu’il ra­conte l’his­toire et qu’il fait rire l’as­sis­tance.

Dans OVO, Fran­çois-Guillaume Le­blanc in­ter­prète une mouche bleue qui dé­barque dans la com­mu­nau­té d’in­sectes trans­por­tant un oeuf (d’où le mot OVO) sur son dos. Il trou­ve­ra sur son che­min Fli­po, le sca­ra­bée-chef de la com­mu­nau­té, qui lui vo­le­ra l’oeuf, ain­si que La­dy­bug, une coc­ci­nelle de qui il tom­be­ra amou­reux.

Sans ou­vrir la bouche, Fran­çois-Guillaume Le­blanc est ex­ces­si­ve­ment drôle. Même si les acro­ba­ties laissent place aux mimes, le rôle n’est pas moins exi­geant. Faire de l’hu­mour phy­sique né­ces­site un en­traî­ne­ment et des éti­re­ments avant chaque re­pré­sen­ta­tion.

«Il y a un cô­té na­tu­rel là-de­dans que j’ai tou­jours eu, a-t-il confié dans les cou­lisses du spec­tacle à Or­lan­do. Je fais de l’ob­ser­va­tion de mon en­tou­rage, de car­toons à la té­lé­vi­sion, de films... J’ai cette tendance à imi­ter les gens qui m’en­tourent.»

Fran­çois-Guillaume Le­blanc, un ar­tiste de Qué­bec ori­gi­naire des Îles-de-la-Ma­de­leine, a au­di­tion­né pour le Cirque en 2008. Un an plus tard, il par­ti­ci­pait à la créa­tion du rôle pour la tour­née en cha­pi­teau d’OVO. Il s’est pro­duit de­vant 1,4 mil­lion de spec­ta­teurs lors de près de 700 re­pré­sen­ta­tions.

«Quand je suis ar­ri­vé au Cirque, je me suis mis la barre haute, je vou­lais mon­trer ce que j’étais ca­pable de faire, confie-t-il. Le con­cept du spec­tacle a chan­gé de­puis l’au­di­tion que j’avais pas­sée. Je de­vais être un être hu­main qui de­vait se trans­for­mer en in­secte.»

«Ils nous ont don­né le cadre de l’his­toire. Ils vou­laient un nu­mé­ro où le per­son­nage tombe amou­reux de la coc­ci­nelle. Fli­po va vo­ler l’oeuf et je dois es­sayer de le ré­cu­pé­rer. À par­tir de ça, on im­pro­vi­sait. On a eu beau­coup de li­ber­té», sou­tient-il.

UN SPEC­TACLE SO­LO

Fran­çois-Guillaume Le­blanc a un beau par­cours sur les planches. Il a créé son pre­mier spec­tacle so­lo en 2005 et en 2007, il a co­fon­dé le Théâtre Bis­cor­nu, à Qué­bec, où il pro­pose des spec­tacles d’hu­mour phy­sique et du théâtre pour en­fants. Au fil des contrats, il en est ve­nu à pas­ser des au­di­tions pour le Cirque du So­leil, en 2008.

Son contrat avec le cirque se ter­mine en dé­cembre. Après l’avoir pré­sen­té à New York en 2012, le co­mé­dien par­ti­ra en tour­née en 2017 avec son spec­tacle so­lo Snooze, entre autres en On­ta­rio. Il ira au Fes­ti­val d’Avi­gnon, en France, puis il dit avoir éga­le­ment des pro­jets de tour­née la­ti­no-amé­ri­caine.

Son rem­pla­çant sur OVO se­ra un Mont­réa­lais, qui est jus­te­ment en train d’être for­mé. «Mais je laisse la porte ou­verte pour re­ve­nir sur la tour­née», dit-il.

Fran­çois-Guillaume Le­blanc est l’un des per­son­nages prin­ci­paux du spec­tacle OVO du Cirque du So­leil. OVO est pré­sen­té ce soir et de­main au Centre Vi­déo­tron, et du 29 no­vembre au 4 dé­cembre au Centre Bell.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.