1:54 EN 6 POINTS

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

Et ça conti­nue pour le long­mé­trage qué­bé­cois 1:54! Les gens sont en­core nom­breux à s’ins­tal­ler confor­ta­ble­ment sur les sièges d’une des salles de ci­né­ma qui le pré­sentent. Pour­quoi en parle-t-on tou­jours au­tant un mois et de­mi après sa sor­tie?

1 Ce film qui s’adresse aux gens de 13 ans et plus nous plonge au coeur d’une pro­blé­ma­tique qui touche tout le monde, vrai­ment aux quatre coins de la pla­nète… On parle ici de l’in­ti­mi­da­tion, un su­jet qui ne laisse ef­fec­ti­ve­ment per­sonne in­dif­fé­rent. D’ailleurs, on en­tend cer­tai­ne­ment beau­coup par­ler de ce film dans les cor­ri­dors d’école.

2 Il ra­conte l’his­toire d’un jeune qui, tan­né d’être la cible des mo­que­ries d’une poi­gnée de gars de son école, dé­cide de prendre sa ven­geance là où il ex­celle: une piste de course à pied.

3 Wow! Le film 1:54 vient d’at­teindre le mil­lion de dol­lars au box-of­fice qué­bé­cois. La preuve de son suc­cès, elle est là!

4 Les jeunes sont contents d’y re­trou­ver des vi­sages qu’ils connaissent dé­jà, no­tam­ment An­toine Oli­vier Pi­lon, So­phie Né­lisse et LouPas­cal Trem­blay.

5 N’ou­blions pas que le scé­na­riste et réa­li­sa­teur de ce long-mé­trage est Yan En­gland, dont l’his­toire d’amour avec le pu­blic qué­bé­cois re­monte à de nom­breuses an­nées!

6 Fi­na­le­ment, 1:54 dé­montre éga­le­ment à quel point les ré­seaux so­ciaux peuvent être dan­ge­reux et im­pré­vi­sibles, en plus d’être amu­sants et pra­tiques (créa­tion d’évè­ne­ments, etc.)…

So­phie Né­lisse et An­toine-Oli­vier Pi­lon dans le film 1:54, de Yan En­gland

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.