À LA FRESQUE HU­MAINE

Le Journal de Montreal - Weekend - - LE SAC DE CHIPS -

populaire ni élec­trique, mis à part un syn­thé­ti­seur. Le tout est joué par des ins­tru­ments sym­pho­niques.»

«Les gens vont peut-être mieux com­prendre l’his­toire elle-même, chan­tée à l’ori­gine par Ro­ger Wa­ters et Da­vid Gil­mour, pour­suit-il pour nous don­ner un avant-goût. Ici, les per­son­nages sont in­car­nés. Pink, sa mère, son père, le pro­cu­reur, le juge, le pro­fes­seur, tous existent et chantent eux-mêmes leurs propres ré­pliques. Cette fresque met en lu­mière les pa­roles. À l’opé­ra, les mots et l’his­toire priment au­tant que la mu­sique.

Si la pré­sence de Ro­ger Wa­ters le soir de pre­mière n’est pas en­core cou­lée dans le bé­ton, le créa­teur de l’oeuvre ori­gi­nale, main­te­nant âgé de 73 ans, a pu suivre de près l’évo­lu­tion d’Ano­ther Brick in The Wall, qui se­ra of­fert par l’Opé­ra de Mon­tréal dans le cadre du 375e anniversaire de Mon­tréal. «Dès qu’on a eu la par­ti­tion du chef, on lui a fait par­ve­nir. De même que l’en­re­gis­tre­ment de la pre­mière lec­ture mu­si­cale. On a eu l’oc­ca­sion de lui pré­sen­ter le sy­nop­sis de Do­mi­nic Cham­pagne, qui tient en 137 pages».

«C’est fas­ci­nant que cet opé­ra soit en­ten­du en pre­mière mon­diale à Mon­tréal, sa­chant qu’une par­tie de la ge­nèse de l’oeuvre ori­gi­nale est is­sue d’un pas­sage de Pink Floyd ici en 1977.» En pleine re­pré­sen­ta­tion d’Ani­mals au Stade olym­pique, Ro­ger Wa­ters avait sen­ti un mur le sé­pa­rer de la foule après avoir cra­ché au vi­sage d’un spec­ta­teur qui l’im­por­tu­nait au par­terre.

UN MUR D’AC­TUA­LI­TÉ

Avec le pro­jet de Do­nald Trump de construire un mur à la fron­tière mexi­caine pour contrer l’im­mi­gra­tion illé­gale, The Wall ne peut être plus d’ac­tua­li­té. En fé­vrier, Wa­ters, un fervent op­po­sant au pré­sident républicain, s’est même dit prêt à don­ner un concert à l’en­droit même où se­ra éri­gé le mur.

«The Wall a été conçu en ré­ac­tion au fas­cisme et fait ré­fé­rence au mur de Ber­lin. Le grand-père de Ro­ger Wa­ters a été tué au cours de la Pre­mière Guerre mon­diale, son père aus­si du­rant la Se­conde Guerre mon­diale. Des murs, il y en a par­tout. Qu’on pense aux mi­grants bu­tés à un mur parce qu’ils es­saient de trou­ver asile dans un autre pays. Et Dieu sait que le mur est d’ac­tua­li­té en ce mo­ment chez nos voi­sins amé­ri­cains.»

Ano­ther Brick in The Wall se­ra pré­sen­té par l’Opé­ra de Mon­tréal du 11 au 27 mars, dans le cadre du 375e anniversaire de Mon­tréal.

Pierre Du­four

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.