L’EX­TRA­OR­DI­NAIRE BENEDICT CUMBERBATCH

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Dé­cou­vert dans la sé­rie té­lé­vi­sée Sher­lock au tour­nant de 2010, Benedict Cumberbatch s’est en­suite illus­tré au ci­né­ma comme ac­teur de soutien dans Che­val de guerre, La taupe

et Es­clave pen­dant douze

ans. De­puis, on se l’ar­rache. À l’oc­ca­sion de la pa­ru­tion en DVD et en VSD cette se­maine de Doc­teur

Strange, dans le­quel il tient avec pa­nache le rôle-titre, re­tour sur quatre films mar­quants de ce co­mé­dien ex­tra­or­di­naire. STAR TREK – VERS LES TÉ­NÈBRES (2013) 4

À bord de l’En­ter­prise, le ca­pi­taine Kirk et son se­cond Spock pour­chassent John Har­ri­son, un sur­homme re­né­gat is­su d’un pro­gramme gé­né­tique, qui s’est ré­fu­gié chez les Klin­gons.

Dans ce deuxième vo­let de la ge­nèse de la cé­lèbre sé­rie, Benedict Cumberbatch vole la ve­dette aux pour­tant so­lides Ch­ris Pine et Je­re­my Quin­to, dans le rôle de l’im­pré­vi­sible et cha­ris­ma­tique Har­ri­son. Tou­jours réa­li­sé par J.J. Abrams (Star Wars – Le ré­veil de la force), cet épi­sode ré­serve plu­sieurs sé­quences spec­ta­cu­laires et pleines de sus­pense, mais aus­si bien des in­vrai­sem­blances.

LE CIN­QUIÈME POU­VOIR (2013) 4

De 2007 à 2010, la re­la­tion entre Ju­lian As­sange, le fon­da­teur de Wi­ki­Leaks, un site consa­cré à la di­vul­ga­tion de se­crets d’État par des sources confi­den­tielles, et son porte-pa­role en Al­le­magne, Daniel Berg.

Bill Con­don (Chi­ca­go, Kin­sey) brosse un por­trait peu flat­teur d’As­sange (in­car­né par un Benedict Cumberbatch plus vrai que na­ture) dans ce thril­ler po­li­tique ha­le­tant, qui ca­moufle la com­plexi­té de ses en­jeux et la min­ceur de son in­trigue sous un flot de pa­roles et un sé­dui­sant as­sor­ti­ment d’ef­fets de style.

LE HOBBIT – LA DÉ­SO­LA­TION DE SMAUG (2013) 4

Ai­dés par le hobbit Bil­bo, les treize nains pour­suivent leur pé­rilleux voyage vers le mont So­li­taire, où ils comptent ré­cu­pé­rer leur ter­ri­toire, oc­cu­pé par le dragon Smaug.

C’est Benedict Cumberbatch qui prête sa voix ex­pres­sive et me­na­çante à cette im­po­sante créa­ture, dans ce deuxième épi­sode de l’am­bi­tieuse adap­ta­tion du ro­man de J.R.R. Tol­kien par Pe­ter Jack­son. Une fois de plus, le réa­li­sa­teur os­ca­ri­sé de la tri­lo­gie du Sei­gneur des an­neaux (éga­le­ment adap­tée de Tol­kien) offre un di­ver­tis­se­ment spec­ta­cu­laire et en­le­vant, bien qu’exa­gé­ré­ment long.

LE JEU DE L’IMI­TA­TION (2014) 4

Au dé­but des an­nées 1940 en Grande-Bre­tagne, le ma­thé­ma­ti­cien pro­dige Alan Tu­ring est em­bau­ché par l’ar­mée bri­tan­nique. Sa mis­sion: in­té­grer les rangs d’une bri­gade de spé­cia­listes char­gée de dé­cryp­ter Enig­ma, le code ra­dio des na­zis.

Cette pro­duc­tion d’époque pos­sède le ver­nis des mi­ni­sé­ries de qua­li­té. Sans as­pé­ri­tés, mais sans ori­gi­na­li­té non plus, ce bio­pic clas­sique a tou­te­fois per­mis à Benedict Cumberbatch de dé­cro­cher une pre­mière no­mi­na­tion aux Os­cars pour son in­car­na­tion très nuan­cée de ce pro­di­gieux pion­nier de l’in­for­ma­tique, qui fut cruel­le­ment per­sé­cu­té en rai­son de son ho­mo­sexua­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.