DÉ­COU­VRIR LA CULTURE DOMINICAINE

Les plages de sable de blanc, le so­leil, la mer tur­quoise. C’est tout ça et bien plus qui at­tendent les va­can­ciers à l’hô­tel Emotions à Juan Do­lio. Ce tout-in­clus pro­met une vé­ri­table im­mer­sion dans la culture dominicaine, dans un cadre mo­derne et luxueux

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Laure Payer Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

L’hô­tel Emotions est l’un des pre­miers centres de vil­lé­gia­ture tout-in­clus à s’être éta­blis à Juan Do­lio. Moins connue du pu­blic que la ré­gion de Pun­ta Ca­na, cette pe­tite ville si­tuée au sud de la Ré­pu­blique dominicaine, à mi-che­min entre Saint-Do­mingue (la ca­pi­tale) et La Ro­ma­na, est l’un des prin­ci­paux centres tou­ris­tiques du pays. La ré­gion at­tire les va­can­ciers non seule­ment pour ses ma­gni­fiques plages ca­rac­té­ris­tiques du reste de la Ré­pu­blique dominicaine, mais aus­si pour la proxi­mi­té de la ca­pi­tale et de la vieille ville, et sur­tout pour l’as­pect sau­vage, peu dé­ve­lop­pé de la ré­gion.

Der­nier-né de la chaîne hô­te­lière Hodelpa, une en­tre­prise lo­cale en pleine ex­pan­sion qui mise sur le luxe et le charme local, Emotions s’ins­crit dans le genre hô­tel-bou­tique. Avec ses quelque 336 chambres, on est loin des grandes chaînes hô­te­lières aux­quelles les Ca­raïbes nous ont ha­bi­tués. Ici, chaque client compte.

AM­BIANCE

La sta­tion bal­néaire est do­tée de trois pis­cines. C’est à la pis­cine prin­ci­pale, là où se si­tue la «main street», que l’on peut réel­le­ment s’im­pré­gner de l’am­biance de va­cances. On y re­trouve une pa­no­plie de pe­tites bou­tiques, ca­fé, bars et autres. Le jour, on s’ins­talle sur la ter­rasse en face de la pis­cine pour y boire un smoo­thie bio entre deux bai­gnades. Le soir, l’at­mo­sphère se trans­forme et on sort prendre un verre au bar ou s’of­frir une pe­tite bou­teille au bar à vin. C’est très sym­pa­thique.

Le spa est un in­con­tour­nable. Si­tué en re­trait de l’agi­ta­tion de la pis­cine prin­ci­pale, on s’y sent comme en plein coeur de la fo­rêt tro­pi­cale. L’aire de dé­tente, qu’il est pos­sible de ré­ser­ver avec un mas­sage en couple pour s’y re­trou­ver seul avec sa tendre moi­tié, vaut à elle seule le dé­tour. L’état de quié­tude qui y règne ga­ran­tit un re­pos to­tal et sans dis­trac­tions. À no­ter qu’un mas­sage est of­fert gra­tui­te­ment lors d’un sé­jour de plus de quatre nuits.

SEC­TION VIP

Pour ajou­ter une touche d’opu­lence à ses va­cances, ceux qui le dé­si­rent peuvent de­man­der à sé­jour­ner dans la sec­tion Es­sen­tia Club. Ces va­can­ciers au­ront droit à un trai­te­ment de roi. Cette op­tion offre une chambre luxueuse dans un lieu plus in­time du site. Une par­tie des chambres offrent une vue sur l’océan avec un ac­cès di­rect sur la plage, alors que les autres chambres bé­né­fi­cient d’une pis­cine pri­vée ac­ces­sible de leur bal­con. Un sa­lon pri­vé avec ca­fé, thé, pâ­tis­se­ries et fruits frais est éga­le­ment mis à la dis­po­si­tion des va­can­ciers. En­fin, ces membres VIP pro­fitent éga­le­ment d’autres avan­tages tels que des lits bal­da­quins de plage, une pis­cine pri­vée, un service de concierge pour ai­der à pla­ni­fier et ré­ser­ver les ac­ti­vi­tés de la se­maine, et autres pe­tites at­ten­tions par­ti­cu­lières.

Ce qui fait la par­ti­cu­la­ri­té de l’hô­tel Emotions est sans contre­dit la qua­li­té du service pour tous. Par­tout sur le site, on vous ac­cueille cha­leu­reu­se­ment avec le sou­rire. Le per­son­nel se fait une fier­té de ré­pondre aux be­soins de chaque client. Et po­sez-leur des ques­tions sur la Ré­pu­blique dominicaine, ils se fe­ront un plai­sir de par­ta­ger leur culture. Vous en re­vien­drez en­ri­chi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.