UN QUÉ­BÉ­COIS DE 17 ANS À THE VOICE

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - San­dra Go­din

Après Da­vid Thi­bault et Ga­briel­la, un autre Qué­bé­cois a ten­té sa chance sur le pla­teau de l’émis­sion The

Voice, en France, sa­me­di der­nier. Même si, à l’ins­tar de ses pré­dé­ces­seurs, au­cun coach ne s’est re­tour­né, Yoann Guay est fier de sa per­for­mance et ne compte pas s’ar­rê­ter là.

Avec une voix grave qui n’est pas sans rap­pe­ler celle de Yoan Garneau, qui a ga­gné La Voix ici au Qué­bec, Yoann Guay s’est ren­du en France en no­vembre der­nier pour y in­ter­pré­ter la chan­son J’en­tends sif­fler le train.

Il avait préa­la­ble­ment fait une au­di­tion par Skype, après avoir été re­pé­ré sur YouTube par un des membres de la pro­duc­tion.

«Je ne vou­lais pas y al­ler au dé­part. Ce n’était pas mes plans, en­core moins dans ceux de ma mère, dit-il en riant. Mais j’ai fait l’au­di­tion juste pour voir ce qu’ils al­laient dire. Et les membres de la pro­duc­tion m’ont dit qu’ils avaient ra­re­ment vé­cu des émo­tions comme ça pen­dant une au­di­tion par Skype.»

Puis, il a été sé­lec­tion­né pour les au­di­tions à l’aveugle, pour ré­in­ter­pré­ter sa chan­son de­vant Florent Pa­gny, Za­zie, Mi­ka et M. Po­ko­ra. Mais mal­heu­reu­se­ment, per­sonne ne s’est re­tour­né pour le jeune homme qui ha­bite près de Trois-Pis­toles.

«Mais je ne re­grette pas. Je suis très fier de ce que j’ai fait. J’ai vrai­ment ai­mé l’ex­pé­rience.» VIVRE DE SA MU­SIQUE

Gran­de­ment in­fluen­cé par John­ny Cash, El­vis et ins­pi­ré, entre autres, par Da­vid Thi­bault, Yoann Guay fait de la mu­sique de­puis seule­ment un an et de­mi. «Avant, je ne m’in­té­res­sais pas à ça du tout», dit ce­lui qui ter­mine son se­con­daire 5 et qui en­file les concours de­puis quelques mois.

Il sou­haite main­te­nant ar­ri­ver un jour à vivre de sa mu­sique. «Je n’ai pas l’in­ten­tion d’ar­rê­ter», confie-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.