LE SI­LENCE DES PIERRES

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Peut-on ima­gi­ner que c’est dans cette for­te­resse que s’est dé­ci­dée la nais­sance de notre pays? En ef­fet, le roi Fran­çois Ier a ac­cor­dé ici même une au­dience à un in­tré­pide ma­rin ma­louin, Jacques Car­tier, et il s’est lais­sé convaincre de fi­nan­cer une ex­pé­di­tion à la re­cherche d’une route vers les Indes… ce qui a me­né à la dé­cou­verte du Ca­na­da.

Quelle in­croyable des­ti­née que celle de ce pi­ton ro­cheux iso­lé par la ma­rée haute qui a ac­cueilli des construc­tions em­pi­lées qui font un pied de nez à la na­ture aus­tère!

En dé­am­bu­lant dans ces rues étroites toutes pier­reuses, je vois une pe­tite cha­pelle qui date du 16e siècle. Une plaque m’in­forme que c’est ici, pré­ci­sé­ment, que Jacques Car­tier a ren­con­tré le roi, grâce à l’in­fluence de l’ab­bé du Mont-Saint-Mi­chel. Oui, ces lieux sont char­gés d’his­toire. Comment ne pas vi­brer? Le Mont-Saint-Mi­chel est la seule for­te­resse que ni les pi­rates, ni les An­glais, ni les re­belles ne sont par­ve­nus à prendre à la France. «Elle est là de­puis des siècles à s’ex­hi­ber aux quatre vents», di­sait de Gaulle.

Les re­li­gieux mo­nas­tiques, qui aiment les re­traites et le dé­sert, trouvent ici une at­mo­sphère aus­tère pro­pice à la prière. Les tou­ristes n’ont pas ac­cès à tous les lieux; la plu­part de­meurent ré­ser­vés aux pè­le­rins et aux com­mu­nau­tés.

Je suis al­lé à la messe dans l’ab­baye, au som­met, qui date de l’an 709, dans le très haut Moyen-Âge… et qui fut fer­mée 1000 ans plus tard par la Terreur de la Ré­vo­lu­tion. Ce n’est que dans les an­nées 1960 que les lieux ont été res­tau­rés et rou­verts au culte.

De­puis 2001, c’est la Fra­ter­ni­té mo­nas­tique de Jé­ru­sa­lem qui s’oc­cupe de l’ab­baye. C’est la même com­mu­nau­té qui tient, près du mé­tro MontRoyal, sur l’ave­nue du même nom, le sanc­tuaire du Saint-Sa­cre­ment.

Mea culpa, je n’ai pas pu m’em­pê­cher de prendre quelques pho­tos le plus dis­crè­te­ment pos­sible. Un prêtre m’a quand même en­ten­du et est ve­nu m’aver­tir de ran­ger mon ap­pa­reil…

Je n’étais pas cen­sé prendre cette pho­to, mais je suis heu­reux de l’avoir fait. Ça me per­met de vous mon­trer les lieux, ma­gni­fiques, et les frères et soeurs qui les ha­bitent, en pleine prière.

Re­por­tons-nous au Moyen-Âge. Du haut de cette tou­relle, on avait l’avan­tage sur l’en­ne­mi qui, lui, de­vait pro­gres­ser dans la boue, la glaise, voire les sables mou­vants.

Le Mont-Saint-Mi­chel a long­temps eu une double im­por­tance re­li­gieuse et mi­li­taire. L’as­pect mi­li­taire a dis­pa­ru, mais il a été rem­pla­cé par une nou­veau­té: le tou­risme.

C’est in­croyable, la mer­veille que l’on a pu éri­ger au som­met d’un mont ro­cailleux aus­si in­hos­pi­ta­lier!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.