COMMENT MA­NI­PU­LER L’OPI­NION PU­BLIQUE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND CINÉMA - Cé­dric Bé­lan­ger Le Jour­nal de Qué­bec

Un film de Ro­bin Au­bert.

Avec Ro­bin Au­bert, Ro­bert Mo­rin et Bri­gitte Pou­part. À l’af­fiche.

Entre oeuvre de fic­tion et do­cu­men­taire, Ro­bin Au­bert offre un point de vue sin­gu­lier sur le sort des peuples du Nord qué­bé­cois et la joute po­li­tique dans Tuk­tuq, une in­cur­sion réus­sie au Nu­na­vik.

À la fois réa­li­sa­teur, scé­na­riste et co­mé­dien prin­ci­pal, Au­bert ac­couche d’un film aty­pique dans le­quel les dia­logues se su­per­posent aux images, un peu comme l’avait fait avec brio Fran­çois De­lisle dans Le mé­téore.

Tuk­tuq (qui si­gni­fie ca­ri­bou en in­uk­ti­tut) suit le par­cours d’un ca­mé­ra­man sans en­ver­gure qu’un sous-mi­nistre sans scru­pules en­voie dans le Nord pour fil­mer un vil­lage et ses ha­bi­tants. Pour­quoi? On se garde bien de le lui avouer au dé­part, mais Mar­tin (Au­bert) fi­nit par se faire com­man­der des images de dé­so­la­tion parce qu’on veut dé­pla­cer le vil­lage au pro­fit d’une mi­nière qui convoite le ter­rain. Au­tre­ment dit, comment ma­ni­pu­ler l’opi­nion pu­blique pour par­ve­nir à ses fins.

FORCE DU RÉ­CIT

Outre une pho­to­gra­phie digne du dé­cor presque lu­naire du Nu­na­vik, la force du ré­cit ré­side dans les échanges à faire grin­cer des dents entre un sous­mi­nistre ul­tra cy­nique qui en­file les cli­chés sur les ha­bi­tants du Nord (ex­cellent Ro­bert Mo­rin, dont on en­tend que la voix) et Mar­tin, qui peu à peu, à force de cô­toyer les Inuits, com­mence à re­mettre en ques­tions les plans du gou­ver­ne­ment.

Avec la sor­tie ré­cente d’Iqaluit, un autre film nor­dique si­gné Be­noît Pi­lon, Tuk­tuq est aus­si un rap­pel que le Grand Nord qué­bé­cois et ses peuples ont le po­ten­tiel d’ins­pi­rer nos ci­néastes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.