DE SCÈNES DE TOR­TURE NU ET AT­TA­CHÉ

Ils ont été li­go­tés et tor­tu­rés par des tueurs sa­diques. Ré­cem­ment, les co­mé­diens Lise Roy (Vic­tor Les­sard) et Ro­bert Nay­lor (Car­di­nal) ont eu à jouer des scènes de tor­ture in­sou­te­nables, aus­si dif­fi­ciles à tour­ner qu’à re­gar­der.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - San­dra Go­din Le Jour­nal de Qué­bec

Lise Roy a pré­fé­ré ne pas re­gar­der la scène d’ou­ver­ture de Vic­tor Les­sard, dans la­quelle elle avait d’abord re­fu­sé de jouer. Son per­son­nage, la psy­chiatre Ju­dith Har­per, a eu le cou trans­per­cé par un ins­tru­ment de tor­ture mé­dié­val – qu’on ap­pelle «fourche de l’hé­ré­tique» – mo­di­fié. La scène est in­sup­por­table.

«Quand mon agent a ap­pe­lé pour me par­ler de la nou­velle sé­rie, me dire que c’était réa­li­sé par Pa­trice Sau­vé, je tré­pi­gnais de joie. Mais il me dit que je meurs à la deuxième page, et de fa­çon très vio­lente. [...] Je me suis dit que je ne se­rais pas ca­pable.»

UNE AM­BIANCE PUIS­SANTE

Pa­trice Sau­vé a su la convaincre. Al­lu­mée par le dé­fi, Lise Roy a eu une jour­née de pré­pa­ra­tion sur le pla­teau, avant le tour­nage, pour faire des es­sais avec l’ap­pa­reil en ques­tion, l’ajus­ter sur elle et faire des plans de ca­mé­ra. Puis, le jour du tour­nage, les ma­quilleurs, ac­ces­soi­ristes et tech­ni­ciens d’ef­fets spéciaux ont été d’une grande dé­li­ca­tesse, sou­ligne-t-elle. «Pa­trice Sau­vé avait dit à l’équipe de prendre soin de moi, parce que j’avais ac­cep­té de jouer à des jeux un peu dif­fi­ciles, ra­conte-t-elle. Avec l’ap­pa­reil sur soi, ça ne pre­nait pas long­temps avant d’être “de­dans”. Avec les feux des Forges de Mon­tréal [lieu de tour­nage de la scène], qui sont char­gées d’his­toire, et les ins­tru­ments de mé­tal, ça nous met­tait dé­jà dans une am­biance très puis­sante.» Dans cette scène, elle ne parle pas: tout se joue avec le corps. «Ce qui était le plus dur, c’était d’être cou­chée par terre, sur le bé­ton, en pe­tit ju­pon. Ç’a été une longue jour­née», qui s’est ter­mi­née à 2 h du ma­tin, pré­cise celle qui a ado­ré re­le­ver le dé­fi.

Le Qué­bé­cois Ro­bert Nay­lor a lui aus­si eu à jouer la tor­ture dans la sé­rie Car­di­nal, qui a ré­cem­ment été dif­fu­sée à CTV et est tou­jours of­ferte à Su­per Écran. Le jeune ac­teur de 20 ans y in­carne avec une grande jus­tesse Keith Lon­don, vic­time d’un couple de tueurs en sé­rie sa­diques.

Pen­dant pra­ti­que­ment cinq épi­sodes, il se re­trouve com­plè­te­ment nu, at­ta­ché sur une chaise, les mains en l’air, dans un sous-sol froid et hu­mide de Sud­bu­ry, en On­ta­rio. Son tour­nage a du­ré deux se­maines.

Ha­bi­tué aux rôles in­tenses, Ro­bert Nay­lor ne s’at­ten­dait pas «exac­te­ment à ça» lorsque le réa­li­sa­teur Podz lui a of­fert ce rôle «très exi­geant phy­si­que­ment» pour le­quel il a per­du du poids.

«L’équipe me li­bé­rait de la chaise par­fois, mais c’était dif­fi­cile de prendre 15 ou 20 mi­nutes pour me dé­ta­cher et me rat­ta­cher. C’était plus fa­cile de me mettre dans l’am­biance si je res­tais là 1 h 30 ou 2 h à la fois», ra­conte-t-il.

«C’est dif­fi­cile de res­ter fi­gé pen­dant long­temps, ajoute-t-il. J’avais les pieds at­ta­chés à la chaise, tou­jours dans la même po­si­tion. Ma res­pi­ra­tion de­vait être in­tense: je pleure, je crie, je sou­pire... Même si tu es as­sis, c’est exi­geant», ex­plique ce­lui qu’on en­ve­lop­pait d’une cou­ver­ture entre les scènes, pour qu’il n’ait pas trop froid.

Les condi­tions de tour­nage l’ont ai­dé à se faire croire qu’il était Keith Lon­don. «J’étais nu et on était vé­ri­ta­ble­ment dans le sous-sol d’une pe­tite mai­son. Il n’y avait pas beau­coup de monde de l’équipe, c’était res­treint. Il ne me res­tait pas grand-chose. C’était fa­cile de faire sem­blant que c’était moi et de res­ter dans l’am­biance.»

Vic­tor Les­sard est of­fert en ex­clu­si­vi­té aux abon­nés de Club illi­co. La sé­rie Car­di­nal se­ra pré­sen­tée en re­dif­fu­sion à CTV les ven­dre­dis à 20 h dès le 7 avril et les mer­cre­dis à 23 h dès le 12 avril. La sé­rie est aus­si of­ferte aux abon­nés de Su­per Écran, sur Su­per Écran GO.

Vic­tor Les­sard

Car­di­nal

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.