(MA­RIE-THÉ­RÈSE FOR­TIN) DANS MÉ­MOIRES VIVES

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND TÉLÉVISION -

(Vue par l’au­teure Chan­tal Ca­dieux) Claire a tou­jours été la ras­sem­bleuse, l’ai­dante, le phare. Tout semble dé­grin­go­ler au­tour d’elle. En quoi l’em­pri­son­ne­ment de Ch­ris­tian (son conjoint) l’a réel­le­ment af­fec­tée?

Claire et Ch­ris­tian ne ve­naient pas du même mi­lieu, mais avaient des va­leurs com­munes. On dit sou­vent que les contraires s’at­tirent. Mais l’ou­ver­ture d’es­prit de Claire les a me­nés à une re­la­tion très pas­sion­née. Ils se sont trou­vés. Mais la pri­son change quel­qu’un et le re­tour de Ch­ris­tian à la vie com­mune ne se­ra pas si simple. Claire est de na­ture sage, ma­ture. C’est une femme droite, ré­flé­chie. Elle n’est pas im­pul­sive. Son sé­jour à Da­kar et sa nou­velle re­la­tion avec Lu­do­vic sont contraires à ses ha­bi­tudes mais en même temps ce sont des gestes qui prouvent qu’elle veut pen­ser à elle. Elle va se ques­tion­ner beau­coup là-des­sus dans la pro­chaine sai­son. Peut-elle vrai­ment ra­me­ner Jé­ré­mie, son pe­tit-fils (soup­çon­né de sé­ques­tra­tion,

d’en­lè­ve­ments…), sur le droit che­min?

Ça vient ébran­ler sa force tran­quille. Lau­rie (sa fille qui lui a été en­le­vée à la nais­sance) a eu une vie mas­sa­crée. Avec Jé­ré­mie, son pre­mier ré­flexe est de l’ai­der. Elle pense sin­cè­re­ment qu’en ai­mant quel­qu’un on puisse le trans­for­mer. Et elle réus­sit à tou­cher d’une cer­taine fa­çon Jé­ré­mie. Mais ce­lui-ci a des sin­cé­ri­tés mo­men­ta­nées, peu d’émo­tion et d’em­pa­thie. Qu’a-t-elle per­du dans tous ces évé­ne­ments? Claire est une femme de fa­mille, une amie, une col­lègue so­lide à tous les égards. Il n’y a rien qu’elle n’ait pas fait pour ai­der ceux qu’elle aime. Mais tout l’a trans­for­mée. Le pro­blème pour Claire c’est qu’elle ne doit pas s’y perdre.

Mé­moires vives, en rat­tra­page sur Tou.tv

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.