(JU­LIE PER­REAULT) DANS L’ÉCHAP­PÉE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND TÉLÉVISION -

(vue par l’au­teure Mi­chelle Al­len)

Le dé­cès, dans des cir­cons­tances né­bu­leuses, de la meilleure amie de Bri­gitte l’a obli­gé à pro­lon­ger sa pré­sence en Gas­pé­sie. A-t-elle fait un deuil sur sa car­rière de chan­teuse (une des rai­sons qui avaient pro­vo­qué son dé­part)? Elle n’en a pas fait le deuil. On l’a vu conti­nuer à faire de la mu­sique. Elle tra­vaille aus­si la mu­sique avec les jeunes du centre. Elle a par contre fait le deuil d’une car­rière de ve­dette. Mais émo­ti­ve­ment elle a beau­coup chan­gé. C’est lié à ce qu’elle vit. Elle a aus­si re­pris contact avec ses ra­cines. Ce sont des choses qui teintent son écri­ture.

Est-elle in­quiète pour Jade, sa fille, et le lien qu’elle en­tre­tient avec son père?

C’est un gros en­jeu puisque ça la ra­mène au viol (cir­cons­tance dans la­quelle Bri­gitte est tom­bée en­ceinte de Jade). Elle veut pro­té­ger Jade. Elle est dans un di­lemme, le dire ou pas. On voit dans des cas bien ac­tuels qu’il est dif­fi­cile d’avouer l’abus. On ne me­sure pas ce que ça vient bous­cu­ler. Bri­gitte est là-de­dans. Elle ne veut pas im­po­ser ses dé­ci­sions à Jade.

Bri­gitte est-elle ca­pable d’at­ta­che­ment? À Ri­chard (son amou­reux), son pa­te­lin, sa fa­mille?

Avec Ri­chard, c’est la vieille Bri­gitte ten­tée par de nou­veaux types d’ex­pé­riences que l’on re­trouve. Le pro­blème avec Bri­gitte, c’est qu’elle garde tel­le­ment de se­crets. C’est dif­fi­cile de faire des plans dans ce contexte. Elle a beau­coup de choses à re­pen­ser pour s’as­su­mer. L’Échap­pée, der­nier épi­sode lun­di 20 h, TVA

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.