LA DES­TI­NA­TION DE L’HEURE

RELAXNEWS | L’of­fice du tou­risme de Slo­vé­nie aime rap­pe­ler que le pays est le seul au monde dont le nom com­prend le mot love. Éclip­sée par deux voi­sines bien plus po­pu­laires (l’Ita­lie et la Croa­tie), la Slo­vé­nie ne pou­vait, il y a en­core quelques an­nées,

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND VACANCES -

Mais, en grande par­tie grâce à l’élec­tion pré­si­den­tielle amé­ri­caine, alors que la nou­velle pre­mière dame Me­la­nia Trump en est de­ve­nue l’am­bas­sa­drice la plus cé­lèbre, ce pays d’Eu­rope cen­trale a sou­dain at­ti­ré l’at­ten­tion des gour­mets et des tou­ristes, no­toi­re­ment ca­pri­cieux, qui ont dé­cer­né à l’une de ses res­tau­ra­trices le titre de meilleure femme chef cui­si­nier du monde, et consi­dèrent dé­sor­mais la Slo­vé­nie comme un mo­dèle en ma­tière de tou­risme du­rable.

Se­lon les der­niers chiffres, la Slo­vé­nie a ac­cueilli 10,8 mil­lions de nui­tées en 2016, un re­cord et une hausse de 8 % par rap­port à 2015.

Par­mi ces nuits pas­sées sur le sol slo­vène, les sé­jours de tou­ristes étran­gers ont aug­men­té de 11 %, prin­ci­pa­le­ment en pro­ve­nance d’Ita­lie, d’Au­triche, de Croa­tie, d’Al­le­magne, de Ser­bie et du Royaume-Uni.

L’an der­nier, Lju­bl­ja­na, la ca­pi­tale slo­vène, a été dé­si­gnée «ca­pi­tale verte de l’Eu­rope pour 2016», un la­bel ve­nant ré­com­pen­ser son pro­gramme zé­ro dé­chet, ses nou­velles pistes cy­clables, son ré­seau fer­ré et ses bus verts com­bat­tant la pol­lu­tion.

La dis­tinc­tion a éveillé l’at­ten­tion du pre­mier sa­lon mon­dial du tou­risme, l’ITB Ber­lin, qui a nom­mé la Slo­vé­nie son pays par­te­naire pour cette an­née.

Du­rant cet évé­ne­ment, qui s’est conclu le week-end der­nier, les Na­tio­nal Geo­gra­phic World Le­ga­cy Awards ont fait de l’of­fice du tou­risme de Slo­vé­nie leur lau­réat dans la ca­té­go­rie «Des­ti­na­tion Lea­der­ship».

Avec presque 60 % de ses terres pro­té­gées, la Slo­vé­nie se consi­dère comme l’une des

des­ti­na­tions mon­diales les plus en­ga­gées dans le dé­ve­lop­pe­ment du­rable.

«Nous vi­sons une Slo­vé­nie 100 % verte», a dé­cla­ré Ma­ja Park, di­rec­trice de l’of­fice du tou­risme slo­vène lors de l’ITB Ber­lin.

AT­TI­RER LES FOODIES

Par ailleurs, la pre­mière dame des ÉtatsU­nis n’est pas la seule femme im­por­tante à re­pla­cer la Slo­vé­nie sur la carte du monde.

En dé­but d’an­née, Ana Ros, la res­tau­ra­trice du Hi­sa Fran­ko, éta­blis­se­ment de la val­lée du So­ca, à Ko­ba­rid, une ville si­tuée à trois ki­lo­mètres de la fron­tière ita­lienne, a été élue meilleure femme chef cui­si­nier du monde par les or­ga­ni­sa­teurs des «World’s 50 Best Res­tau­rants».

To­ta­le­ment au­to­di­dacte, elle a ac­quis son sa­voir-faire et dé­ve­lop­pé son propre style cu­li­naire en ob­ser­vant les res­tau­rants dans les­quels elle ve­nait dî­ner pour trou­ver son ins­pi­ra­tion.

Au Hi­sa Fran­ko, les plats mettent à l’hon­neur les in­gré­dients slo­vènes, comme le beurre mai­son, le tol­minc (fro­mage) et l’agneau.

La ville na­tale de Me­la­nia Trump, Sev­ni­ca, cherche aus­si à pro­fi­ter de ce coup de pro­jec­teur ré­cent, et fait no­tam­ment la pro­mo­tion de son at­trac­tion tou­ris­tique prin­ci­pale, le châ­teau de Sev­ni­ca, qui do­mine le centre-ville.

En Eu­rope, la ca­pi­tale slo­vène Lju­bl­ja­na est re­con­nue tant pour sa beau­té que pour son cô­té vert.

La Slo­vé­nie re­gorge éga­le­ment de tré­sors na­tu­rels qui at­tirent les amou­reux de la na­ture.

Le châ­teau de Sev­ni­ca.

Avec sa chef Ana Ros, par­mi les meilleures au monde, le Hi­sa Fran­ko fait sa­li­ver les foodies voya­geurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.