RÉAL BÉ­LAND

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Agnès Gau­det agnes.gau­det @que­be­cor­me­dia.com

Chaque se­maine dans son ca­hier Wee­kend, Le Jour­nal de Mon­tréal vous pré­sente des mo­ments mar­quants de la car­rière d’un ar­tiste, ain­si que quelques pho­tos sou­ve­nirs.

IN­SÉ­PA­RABLES

En 1990, avec Sté­phane K Le­fèvre. Ils s’étaient connus quelques an­nées plus tôt aux cours d’art dra­ma­tique, à la po­ly­va­lente de Sainte-Thé­rèse. En­semble, ils mon­tèrent un spec­tacle de Aà Z qu’ils jouèrent près de 800 fois, avant que Sté­phane K choi­sisse de tra­vailler dans l’ombre.

FAIRE RIRE

Réal Bé­land, âgé de 13 ans, en 1984. C’était il y a 33 ans, à l’époque où les «ma­chines à pho­tos» étaient en­core très po­pu­laires. Cette sé­rie de cli­chés, illustre bien l’éner­gie que dé­ga­geait alors le jeune homme qui, sans le sa­voir, al­lait faire rire toute sa vie!

SON PÈRE TI-GUS

Réal Bé­land ju­nior dans les bras de son père Réal Bé­land, un co­mique qui a lui aus­si fait rire toute une gé­né­ra­tion de spec­ta­teurs. C’était au mi­lieu des an­nées 1970. Réal ju­nior avait 4 ou 5 ans. Il n’avait que 12 ans quand son cé­lèbre père du duo Ti-Gus et Ti-Mousse est dé­cé­dé.

RÉ­VÉ­LA­TION

Après avoir coa­ni­mé plu­sieurs émissions ra­dio à CKMF/NRJ et CKOI du­rant plus d’une dé­cen­nie, puis connu le suc­cès avec ses al­bums La bulle à Réal, Réal Bé­land mon­tait en­fin sur scène en so­lo en 2000 et il re­par­tait avec le prix Ré­vé­la­tion de l’an­née au Gala Les Oli­vier en 2001.

UN DES BOYS

Gar­dien de but au ho­ckey de­puis l’en­fance. Ici, en 1983, à l’âge de 12 ans, il po­sait fiè­re­ment de­vant le fi­let. Le ho­ckey a tou­jours oc­cu­pé une grande place dans la vie de l’hu­mo­riste. Pas éton­nant qu’on lui ait confié le rôle du lu­na­tique Mar­tin, l’un des joueurs des Boys.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.