SOU­VE­NIRS DE VOYAGES

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Il y a quelque chose de nou­veau à Cu­ba: le tou­risme ar­rive en ville. Les tou­ristes ne sont plus confi­nés à la plage ou aux parcs de sable. Les voi­ci par­tout dans les grands centres ur­bains. L’ar­chi­tec­ture y est sou­vent ma­gni­fique, mais les bâ­ti­ments dé­la­brés, par­fois comme dans le Tiers-Monde. Pour le pou­voir, il y a de quoi avoir honte! On se prend à rê­ver de ce que se­rait, par exemple, La Ha­vane res­tau­rée.

«On a com­men­cé le mé­nage!» me ré­torque-t-on lorsque je pointe les signes de né­gli­gence fla­grante qui hy­po­thèquent la beau­té des lieux. Parce que voi­là: le dé­la­bre­ment gra­duel des édi­fices, que seuls les Cu­bains voyaient, ou plu­tôt ne voyaient plus, leurs yeux s’y étant ha­bi­tués, leur ré­ap­pa­raît main­te­nant qu’il y a des étran­gers pour en être té­moins.

Lorsque le pape ou le pré­sident Oba­ma ve­naient en vi­site, bien sûr, Cu­ba fai­sait le grand mé­nage. Mais cette fois, avec le tou­risme en ville, ce­la veut dire des re­gards em­preints de ju­ge­ment en per­ma­nence. Sou­hai­tons que l’ar­gent ré­col­té grâce au tou­risme ur­bain ira à la ré­fec­tion des beau­tés ar­chi­tec­tu­rales qui tombent en ruine – un vrai crime contre le pa­tri­moine! Des fois, le long de la Ma­li­cone, on a l’im­pres­sion qu’il y a eu une guerre, tel­le­ment tout est dé­ca­ti; on se croi­rait à Mossoul…

Sou­ve­nez-vous du slo­gan «The whole world is wat­ching» que scan­daient les ma­ni­fes­tants amé­ri­cains en 1968. Eh bien, c’est un peu ça qui se passe à Cu­ba! Le monde en­tier re­garde, main­te­nant. Et quand il y a de la vi­site, c’est tou­jours là qu’on res­sent le be­soin de faire le mé­nage. Autres nou­veau­tés: le tou­risme his­to­rique. Près de Hol­guin, un cir­cuit s’ar­rête à Bi­ran, où la fa­mille Cas­tro a vé­cu, sans ou­blier des ar­rêts dans la Sier­ra Madre, où se trouve le re­fuge de Fi­del et du Che pen­dant leur gué­rilla contre Ba­tis­ta. À San­tia­go, on peut vi­si­ter la Ca­sa de Mon­ca­da, où Fi­del en­tre­prit sa pre­mière et fa­tale ba­taille contre le pou­voir du temps… qui fut pour lui un ter­rible échec, puisque les deux tiers de ses hommes sont morts, et que lui-même s’est re­trou­vé pri­son­nier. Bref, l’in­dus­trie tou­ris­tique cu­baine at­teint un nou­veau stade de ma­tu­ri­té. Il est temps que la dictature, qui a des yeux étran­gers pour la ju­ger, se re­lâche un peu… quoique – je le sou­haite – sans se lais­ser faire par les Amé­ri­cains.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.