SGT. PEP­PER’S EN PRE­MIÈRE NORD-AMÉ­RI­CAINE À L’EX­PO

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

«À cette époque-là, dès qu’un 45tours ou un long-jeu des Beatles sor­tait, tout le monde se pré­ci­pi­tait pour l’ache­ter. Là, on sa­vait que le pre­mier long-jeu des Beatles qui avait été créé sous acide, Sgt. Pep­per’s (Sgt. Pep­per’s Lo­ne­ly Hearts Club Band), sor­tait», a sou­li­gné Ro­ger La Roche «Au Pa­villon de la jeu­nesse, il y avait un des pro­duc­teurs qui connais­sait une hô­tesse de l’air qui fai­sait le ser­vice Mon­tréalLondres, a-t-il pour­sui­vi. Il faut rap­pe­ler que la dis­tri­bu­tion n’était pas la même, dans ce temps-là. (...) Le long-jeu sor­tait à Londres le jeu­di et n’ar­ri­vait dans les ra­dios que le di­manche. Nous, on pou­vait l’ache­ter à par­tir du mar­di. L’hô­tesse, du­rant sa pause, est donc par­tie de l’aé­ro­port pour ache­ter des exem­plaires de Sgt. Pep­per’s. Elle les a rap­por­tés dans son ba­gage et, à son ar­ri­vée ici, elle a mis le tout dans un taxi qui a ame­né ça au Pa­villon de la jeu­nesse. Les gens le sa­vaient, puisque ç’avait été an­non­cé la veille. Vers 14 h, ils ont com­men­cé à faire jouer

Sgt. Pep­per’s en boucle, et ce, jus­qu’à 2 h du ma­tin. (...) C’était phé­no­mé­nal.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.