L’INVASION AL­LE­MANDE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Cette se­maine, je conti­nue mes chro­niques de voyage au su­jet des bou­le­ver­se­ments à Cu­ba. Quand je parle d’une invasion al­le­mande de Cu­ba, tou­ris­ti­que­ment par­lant bien sûr, j’exa­gère à peine.

Nous, Ca­na­diens et Qué­bé­cois, avons été sup­plan­tés, en nombre et en ar­gent, par les va­can­ciers ori­gi­naires du plus puissant pays d’Eu­rope. À Hol­guin, pen­dant ma der­nière vi­site, se te­nait une grande foire in­ter­na­tio­nale du tou­risme où les au­to­ri­tés cu­baines ren­daient hom­mage à l’Allemagne. Une cin­quan­taine de sites de plon­gée, sur­tout fré­quen­tés par des Al­le­mands, per­mettent d’ex­plo­rer des épaves de la grande époque de la pi­ra­te­rie, par­mi les ré­cifs de co­rail. Cette ré­gion en est une his­to­rique puisque c’est ici, à Ba­riay, que Christophe Co­lomb a po­sé le pied en 1492. «C’est là la terre la plus belle que des hu­mains aient ja­mais vue», a dit le grand dé­cou­vreur qui, après trois mois de pri­va­tion en mer, de­vait se ré­jouir de ce qu’il pen­sait être une île près de la Chine ou des Indes, qu’il re­cher­chait. Bi­zarre : à la pe­tite école, on m’a tou­jours en­sei­gné que c’était sur l’île de San Sal­va­dor que cet évé­ne­ment cru­cial a eu lieu. Mais par­tout dans le monde, on a ce genre d’af­fir­ma­tions dou­teuses : à Da­mas, en Sy­rie, on me montre le tom­beau de saint Jean le Bap­tiste ; en Ir­lande, dans un mo­nas­tère, on pré­tend dé­te­nir la tête du­dit Jean le Bap­tiste… Al­lez donc com­prendre! En tout cas, les Al­le­mands sont friands d’his­toire, plus que nous, mal­heu­reu­se­ment. Le Qué­bé­cois moyen se contente de plage et de cer­ve­za. Même si les Al­le­mands, plus culti­vés et plus riches que nous, nous sup­plantent net­te­ment à Cu­ba, notre longue his­toire d’amour avec cette île où nous avons été les pre­miers tou­ristes ré­gu­liers – et par ailleurs, j’étais du pre­mier voyage en 1970, vers Va­ra­de­ro – nous ga­ran­tit un sta­tut spécial. Les Cu­bains se sou­viennent que nous avons été les pre­miers à les sor­tir de l’iso­le­ment. Mais il n’y a pas que les Al­le­mands qui volent notre place : les Russes se font de plus en plus nom­breux et, tran­quille­ment, ils nous rat­trapent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.