UN PRE­MIER RÔLE COMIQUE POUR KARINE VANASSE

En près de 20 ans de car­rière, Karine Vanasse n’avait pas en­core eu l’oc­ca­sion de jouer dans une co­mé­die. Son rôle dans De père en flic 2 est donc ar­ri­vé au bon mo­ment dans sa vie.

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - MAXIME DEMERS Le Jour­nal de Mon­tréal

« Ça fai­sait au moins un an que je me di­sais que le pro­chain dé­fi pour­rait être de jouer dans une vraie co­mé­die, confie l’ac­trice de 33 ans, en en­tre­vue au

Jour­nal de­puis l’On­ta­rio où elle tourne cet été la se­conde sai­son de la sé­rie ca­na­dienne Car­di­nal.

« Ça me ten­tait de re­le­ver ce dé­fi de­puis un bon mo­ment, mais ça pre­nait le bon pro­jet pour me lan­cer. C’est la pro­duc­trice De­nise Ro­bert qui m’a ap­pe­lée pour me pro­po­ser le rôle. De­nise me connais­sait as­sez pour sa­voir que dans la vie, j’avais une cer­taine spon­ta­néi­té qui pou­vait me ser­vir pour ce genre de film. J’ai tout de suite sen­ti que De­nise et Émile (Gau­dreault, le réa­li­sa­teur) me fai­saient vrai­ment confiance pour al­ler dans cette di­rec­tion.

« Le fait de sen­tir cette confiance m’a per­mis de plon­ger là de­dans sans sen­tir une pres­sion sup­plé­men­taire. Je n’ai pas l’im­pres­sion que j’avais quelque chose à prou­ver. Et comme de fait, je me suis beau­coup amu­sée. C’est un des beaux tour­nages que j’ai vé­cus dans les der­nières an­nées. C’est le fun de voir qu’après toutes ces an­nées à jouer au ci­né­ma et à la té­lé­vi­sion, il y avait un genre que je n’avais pas en­core eu la chance d’ex­plo­rer. Et je crois que c’était le bon mo­ment pour me lan­cer. Il y a peut-être un lais­ser-al­ler et un plai­sir que je suis ca­pable de mieux em­bras­ser main­te­nant et qui me per­met­taient de mieux plon­ger dans la co­mé­die. »

RIRES ET AC­TION

Dé­sor­mais ha­bi­tuée aux per­son­nages de po­li­cières (elle campe no­tam­ment une dé­tec­tive dans Car­di­nal), Karine Vanasse joue dans De père en flic 2 le rôle d’Alice, la nou­velle blonde de Marc (Louis-Jo­sé Houde) qui, en plus de par­ta­ger sa vie, tra­vaille avec lui dans ses en­quêtes. Pour ten­ter de faire par­ler un membre im­por­tant de la ma­fia (Pa­trice Ro­bi­taille), Marc et Alice de­vront in­fil­trer un groupe de thé­ra­pie de couples en fo­rêt. Pour le meilleur et pour le pire…

« J’ai­mais l’idée de par­tir d’une thé­ra­pie pour pères et fils (dans le pre­mier film) à une thé­ra­pie de couples, ob­serve Karine Vanasse. Je trouve que c’était une idée as­sez so­lide pour que ça jus­ti­fie de faire un deuxième film. J’ai tout de suite eu confiance en ce qu’on était en train de faire. Je trou­vais que per­sonne ne s’as­soyait sur le suc­cès du pre­mier film. Au contraire, tout le monde était exi­geant et s’est plon­gé dans ce pro­jet avec des in­ten­tions sin­cères.

« Une thé­ra­pie de groupe est un ter­reau fer­tile pour la co­mé­die. Quand tu ac­ceptes de faire ce genre de thé­ra­pie, il y a tou­jours un mo­ment où tu ac­ceptes de te lais­ser al­ler un peu. Ça fait en sorte que chaque per­son­nage a un mo­ment où il montre sa vul­né­ra­bi­li­té. Et une thé­ra­pie de couple, ça ra­tisse large. »

Si elle était peu ex­pé­ri­men­tée en co­mé­die, Karine Vanasse a pu ap­prendre en ob­ser­vant Mi­chel Cô­té et Louis-Jo­sé Houde sur le pla­teau de tour­nage.

« Mi­chel et Louis-Jo­sé sont des maîtres dans ce genre-là et c’était vrai­ment le fun de les re­gar­der tra­vailler, sou­ligne l’ac­trice. J’ai beau­coup ap­pris d’eux. C’est quelque chose qu’on ré­pète sou­vent, mais la co­mé­die au ci­né­ma et à la té­lé­vi­sion est très com­plexe. Il faut beau­coup tra­vailler sur le rythme et la pré­ci­sion pour al­ler cher­cher un rire. Je me trou­vais chan­ceuse de pou­voir ap­prendre avec eux et avec Émile, qui est aus­si un maître dans ce genre. »

Mi­chel Cô­té et Louis-Jo­sé Houde ont re­trou­vé avec plai­sir les rôles du com­man­dant Jacques La­roche et de son fils Marc dans la suite de la co­mé­die à suc­cès De père en flic. De père en flic 2 prend l’af­fiche le 14 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.