PAS UN FAN DES FILMS DE DANSE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

Étran­ge­ment, le dan­seur Ni­co Ar­cham­bault n’est pas friand des films de danse.

Dir­ty Dan­cing? Bof... Même que lors­qu’on de­mande à Ni­co Ar­cham­bault de dres­ser une liste de ses trois films de danse fa­vo­ris, il n’ar­rive d’abord qu’à deux:

White Nights avec les grands Mi­khail Ba­ry­sh­ni­kov et Gre­go­ry Hines, et la co­mé­die mu­si­cale Billy El­liot.

Après mûre ré­flexion, il ajoute Black Swan, film qui a va­lu l’Os­car de la meilleure ac­trice à Na­ta­lie Port­man. Mais c’est à peu près tout.

«Sauf ex­cep­tions, les films de danse ne sont pas les meilleurs, jus­ti­fie-t-il. Je n’ai ja­mais vrai­ment ai­mé Dir­ty

Dan­cing, je n’étais pas un grand fan de Fla­sh­dance. Même les plus ré­cents, comme Cen­ter Stage et Step

Up. J’aime quand on ne sa­cri­fie pas l’his­toire au pro­fit de la danse.» Quant au film Sa­tur­day

Night Fe­ver, qu’il avait ap­pré­cié, Ni­co Ar­cham­bault fait clai­re­ment bande à part. Il est l’un des rares à avoir pré­fé­ré la suite, Staying Alive, qui avait pour­tant été dé­mo­lie par la cri­tique à sa sor­tie en 1983.

«Moi je le trouve gé­nial. To­ny Ma­ne­ro a vrai­ment des lignes très drôles et c’est très

po­wer 80’s», ra­conte Ar­cham­bault à pro­pos de ce film qui avait été réa­li­sé par un cer­tain Syl­ves­ter Stal­lone.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.