ADAM ET ANDREA

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Andrea Ca­va­le­ri n’était pas des­ti­née à par­ti­ci­per à The Ama­zing Race

Ca­na­da. De son propre aveu, la jeune femme de 28 ans a tou­jours été sage. Avec elle, tout doit être or­ga­ni­sé et ré­flé­chi. Voi­là pour­quoi elle s’est el­le­même sur­prise d’ac­cep­ter d’au­di­tion­ner pour l’émis­sion en com­pa­gnie d’une amie en 2015. La paire s’est ren­due loin, mais au fi­nal, sa can­di­da­ture n’a pas été re­te­nue.

Dé­çue mais plus dé­ter­mi­née que ja­mais, elle s’est alors ju­rée que coûte que coûte, elle par­ti­ci­pe­rait un jour au concours. L’an­née sui­vante, c’est avec son grand frère Adam qu’elle a ten­té sa chance. Mais en­core une fois, le ré­sul­tat n’a pas été

ce­lui qu’elle sou­hai­tait.

TROI­SIÈME ES­SAI

Andrea comp­tait pas­ser son tour cette an­née en rai­son d’une chi­rur­gie au ge­nou qui s’est avé­rée plus pé­nible que pré­vu. Mais quand l’équipe de pro­duc­tion de The Ama­zing Race Ca­na­da l’a contac­tée pour qu’elle sou­mette de nou­veau son nom, elle a chan­gé d’idée. Sa pré­pa­ra­tion en­tre­cou­pée de séances de phy­sio­thé­ra­pie n’a peu­têtre pas été op­ti­male, mais Andrea s’en ba­lance. «Je sa­vais que j’avais be­soin de faire quelque chose de fou comme ça. Et au­jourd’hui, je suis vrai­ment contente d’avoir fon­cé, parce que je sais que je peux faire n’im­porte quoi.» Bar­man de 29 ans, Adam a quant à lui mis quelque temps à s’adap­ter aux ca­mé­ras de té­lé­vi­sion en dé­but de com­pé­ti­tion, mais après quelques jours, il est par­ve­nu à en­trer «en mode course». «Avoir des ca­mé­ras dans la face presque 24 heures sur 24, c’est dé­con­cen­trant, sur­tout quand le ni­veau de stress est su­per haut!»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.