LE WEEK-END CULTU­REL DE ...

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - MA­RIO PELCHAT LOUISE BOURBONNAIS Col­la­bo­ra­tion spéciale

Quel est le livre qui vous a mar­qué ?

Un jour, un col­lègue m’a of­fert un livre, au mo­ment de par­tir en voyage. C’était le ro­man Os­car et la

Dame rose de l’au­teur Éric-Em­ma­nuel Sch­mitt. J’ai été com­plè­te­ment cham­bou­lé par ce ro­man. Dès les pre­mières pages, j’ai été ab­sor­bé par cette his­toire et j’en ai pleu­ré ma vie. D’une cer­taine fa­çon, ce livre m’a fait re­vivre la ma­la­die de ma soeur. Elle est dé­cé­dée du can­cer alors qu’elle avait 16 ans. Bien que ce­la re­monte à plu­sieurs an­nées, je crois que je n’avais pas com­plè­te­ment vé­cu mon deuil. C’est cette his­toire qui m’a per­mis de le faire. J’ai ado­ré ce livre !

Quel est le film qui vous a par­ti­cu­liè­re­ment in­ter­pel­lé ? Tout ré­cem­ment, j’ai vu le drame biographique Lion qui est ins­pi­ré d’une his­toire vraie. J’ai été tou­ché par l’his­toire de ce jeune gar­çon, aban­don­né à Cal­cut­ta et qui doit sur­vivre seul, avant d’être re­cueilli dans un or­phe­li­nat pour être en­suite adop­té. Même si je n’ai pas vé­cu d’aban­don, je me suis re­con­nu à tra­vers son his­toire et ses émo­tions. La peur d’être aban­don­né ou de perdre ses repères est sou­vent pré­sente chez les gens. Quand je suis ve­nu vivre à Mon­tréal, je n’avais que 17 ans et même si c’était mon choix, pen­dant plu­sieurs an­nées, je me suis sen­ti lais­sé à moi-même. Ce film m’a vé­ri­ta­ble­ment in­ter­pel­lé. Il est ma­gni­fique ! Quelle est la sé­rie té­lé que vous avez ai­mé re­gar­der ? Plu­sieurs per­sonnes m’avaient conseillé la sé­rie

Dis­trict 31. Lorsque je me suis fi­na­le­ment dé­ci­dé à visionner le pre­mier épi­sode, j’ai plon­gé dans cette sé­rie

en re­gar­dant les 12 épi­sodes en ra­fale. Cette sé­rie m’a com­plè­te­ment hap­pé, au point de ne plus vou­loir al­ler dor­mir. Si­non, je suis un fan fi­ni de la sé­rie Uni­té 9. On fait de la bonne té­lé au Qué­bec et on peut en être fier.

Quelle est la mu­sique que vous pre­nez plai­sir à écou­ter ?

J’écoute un peu de tout. Je me suis ré­cem­ment pro­cu­ré le nou­vel al­bum d’Isa­belle Bou­lay, En vé­ri­té, qui est par­ti­cu­liè­re­ment réus­si. J’aime beau­coup Isa­belle, même si je ne connais pas tout son ré­per­toire. Elle a sa fa­çon de li­vrer ses chan­sons, mais aus­si de les choi­sir. C’est su­blime !

Qui dans le mi­lieu ar­tis­tique sus­cite votre ad­mi­ra­tion ? J’ai beau­coup d’ad­mi­ra­tion pour le par­cours du mu­si­cien fran­çais Mi­chel Le­grand, avec qui j’ai tra­vaillé et qui est de­ve­nu un ami, de­puis que j’ai dé­cou­vert son par­cours et que je l’ai cô­toyé. On a fait un disque en­semble et j’avais l’im­pres­sion de tra­vailler avec Mo­zart. C’est un grand vir­tuose, ta­len­tueux, qui se consacre to­ta­le­ment à son art. Je crois qu’après son dé­part, comme tous les grands com­po­si­teurs, il pas­se­ra lui aus­si à l’his­toire.

Lion Dis­trict 31

Isa­belle Bou­lay Mi­chel Le­grand

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.