RI­TA ORA DE­VIENT SCÉ­NA­RISTE

WENN | Ri­ta Ora a com­men­cé à dé­ve­lop­per un film et elle es­père un jour que son pro­jet pas­se­ra sur grand écran. « J’ai­me­rais faire un film, a-t-elle an­non­cé dans un épi­sode de MTV ASKS. J’en ai écrit un, en se­cret. On en est vrai­ment qu’aux dé­buts donc mon

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS -

La chan­teuse a ex­pli­qué que c’est son grand-père ci­néaste, Be­sim Sa­hat­ciu, qui lui a don­né en­vie de tra­vailler dans l’in­dus­trie ci­né­ma­to­gra­phique. Avant sa mort en 2005, il lui avait d’ailleurs ré­vé­lé qu’il vou­lait qu’elle de­vienne ac­trice. « Mon grand-père était tel­le­ment gé­nial, a-t-elle confié. Il fai­sait des films fac­tuels et quand il est dé­cé­dé, il a dit : “Tout ce que je vou­lais que tu fasses, c’était des films”. Et main­te­nant j’en fais, c’est tel­le­ment mi­gnon. Je sais donc qu’il re­garde. »

DES RÔLES DIF­FÉ­RENTS

Ri­ta Ora est ap­pa­rue dans Fast & Fu­rious 6 en 2013 et bien que ce ne soit qu’un ca­méo, ce pe­tit rôle lui a per­mis de prendre confiance en elle. « Ils avaient be­soin d’une chef pour les filles pi­lotes de Londres..., a-t-elle ex­pli­qué en 2013. Ils m’ont de­man­dé : “Vous vou­lez être le lea­der du groupe lon­do­nien ?” J’étais là : “Bien sûr, j’ado­re­rais ça”. Et je pense que ça a été une bonne an­née pour moi, la vie a chan­gé, alors j’ai eu l’im­pres­sion d’être un pe­tit lea­der co­ol quand je jouais ce rôle. » Par la suite, elle a in­car­né Mia Grey dans les adap­ta­tions ci­né­ma­to­gra­phiques de Cin­quante Nuances de Grey et est ap­pa­rue, en 2015, dans un épi­sode de la sé­rie sur le monde du hi­phop, Em­pire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.