AR­CADE FIRE ET ABBA, MÊME COM­BAT !

Quatre ans après l’ex­ci­tant Re­flek­tor, Ar­cade Fire pour­suit sa conver­sion pop avec Eve­ry­thing Now, une suite plus concise et écla­tée, mais aus­si – in­croyable, mais vrai – moins ex­ci­tante.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - AN­DRÉ PÉLOQUIN jour­nal­de­mon­treal.com andre.pe­lo­quin @que­be­cor­me­dia.com

Avis aux fans : les pre­mier et der­nier quarts de l’oeuvre sont un brin las­sants.

Étrange qu’un groupe qui a fait sa ré­pu­ta­tion par son ap­proche ico­no­claste et am­bi­tieuse de la pop singe Abba et autres er­zats du genre pour la chan­son titre. Ain­si, l’ex­trait Si­gns Of Life ou en­core Put Your Mo­ney On Me (qui a des échos de

Lay All Your Love On Me, un clas­sique de Mam­ma Mia !, d’ailleurs) risque de lais­ser plu­sieurs mé­lo­manes de glace.

Heu­reu­se­ment, Win But­ler (et com­pa­gnie) s’ajuste en pour­sui­vant son mé­tis­sage mu­si­cal.

RE­FLEK­TOR, PRISE DEUX

Si le col­lec­tif se dis­tin­guait sur Re­flek­tor en flir­tant avec le grunge (Nor­mal Per­son) et même le punk (l’in­tro­duc­tion de Joan

Of Arc), Ar­cade Fire pri­vi­lé­gie da­van­tage la mu­sique du monde, dont le reggae et le dub (Che­mis­try en té­moigne tout par­ti­cu­liè­re­ment).

L’in­fluence pré­do­mi­nante de­meure tou­te­fois la pop, au­tant sa ver­sion fro­ma­gée an­nées 80 que sa tan­gente élec­tro mi-va­po­reuse, mi­pé­ta­ra­dante du mo­ment (à cet ef­fet, les ama­teurs du plus ré­cent disque de Lorde risquent d’ado­rer des chan­sons comme Elec­tric Blue).

Si la plu­part des oeuvres d’Ar­cade Fire ont une per­son­na­li­té propre, à dé­faut d’un son, Eve­ry­thing Now !, elle, rap­pelle tel­le­ment sa pré­de­ces­seure que toute ex­ci­ta­tion en­tou­rant la pa­ru­tion est éva­cuée alors que les at­tentes, elles, de­meurent in­com­men­su­rables.

COMME DI­RAIENT NOS PA­RENTS...

Sans par­ler d’un bide (on parle d’Ar­cade Fire, quand même), Eve­ry­thing

Now ! s’avère dé­so­lant et in­égal, mal­gré son dé­sir de faire écla­ter les formes et conven­tions.

Bref, « je ne suis pas cho­qué. Je suis juste dé­çu », comme di­raient mes pa­rents !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.