THE HANDMAID’S TALE

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Sé­rie à la fois ex­tra­or­di­naire et trou­blante, voire in­quié­tante, adap­tée du ro­man de la Ca­na­dienne Mar­ga­ret At­wood, La ser­vante écar­late. Nous sommes dans une ville amé­ri­caine post-apo­ca­lyp­tique où règne un ré­gime to­ta­li­taire me­né par les hommes. Les femmes, dé­pos­sé­dées de tout y com­pris de leurs droits, sont alors ca­té­go­ri­sées en trois « pro­fes­sions » : les Épouses, qui par­tagent le quo­ti­dien des di­ri­geants les yeux fer­més, les Mar­thas, qui tra­vaillent comme bonnes, et les Ser­vantes, ex­clu­si­ve­ment vouées à la re­pro­duc­tion. Of­fred (Eli­sa­beth Moss) est l’une d’elles. La sé­rie a sus­ci­té un tel en­thou­siasme que Bra­vo la re­dif­fuse ac­tuel­le­ment les jeu­dis soir. Et cer­tains y voient des pa­ral­lèles avec l’Amé­rique in­quié­tante de Trump. Illi­co vient d’en ac­qué­rir les droits. Dif­fu­sée sur Crave TV et iTunes

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.