VAINCRE LE DIEU À TROIS TÊTES

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - JADRINO HUOT Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

BOHINJ, Slo­vé­nie | Le plus haut som­met des Alpes ju­liennes, le mont Tri­glav, est peu connu hors d’Europe. Pour­tant, il compte par­mi les plus beaux ha­bi­tats al­pins du conti­nent avec ses fa­laises blanches abruptes, ses crêtes ai­gui­sées et ses pics en­nei­gés.

Plan­té dans le nord-ouest du pays dans le parc Tri­glavs­ki Na­rod­ni, il est, avec ses 2864 m, le plus haut des 52 som­mets de cette chaîne de mon­tagnes. Au-de­là de cette marque, il pos­sède une si­gni­fi­ca­tion très par­ti­cu­lière pour tous les Slo­vènes de­puis plus d’un mil­lé­naire.

Les pre­miers Slaves croyaient en ef­fet que cette mon­tagne abri­tait une di­vi­ni­té à trois têtes qui ré­gnait sur le ciel, la terre et l’en­fer, d’où son nom Tri­glav. Il orne d’ailleurs le dra­peau et le bla­son de la na­tion, ain­si que la face des pièces de 50 cen­times d’eu­ro.

ÉCO­SYS­TÈME PAR­TI­CU­LIER

Le mont Tri­glav est do­té d’un éco­sys­tème par­ti­cu­lier où vivent plu­sieurs es­pèces en­dé­miques, tant en ce qui concerne la flore que la faune. Cô­té vé­gé­ta­tion, on trouve des fleurs aux co­lo­ra­tions mul­tiples, dont l’edel­weiss, des or­chi­dées, des gen­tianes, des cam­pa­nules et du pa­vot.

L’ours brun vient ré­gu­liè­re­ment faire son tour dans le parc, bien qu’au­cun in­di­vi­du ne ré­side en per­ma­nence à l’in­té­rieur de ses li­mites. La po­pu­la­tion de cha­mois avoi­sine pour sa part près de 3000 in­di­vi­dus. Par­mi les autres ani­maux, no­tons le bou­que­tin, le cerf élaphe et le lynx.

Les oi­seaux ne sont pas en reste avec 84 es­pèces qui y éta­blissent leur nid. De ce nombre, le Grand Té­tras est une es­pèce me­na­cée. L’aigle royal, le vau­tour fauve, la per­drix bar­ta­velle, le mon­ti­cole de roche et le ti­cho­drome éche­lette volent aus­si dans ce sec­teur.

AU SOM­MET

Un iti­né­raire ap­pré­cié des ran­don­neurs est ce­lui par­tant du lac de Bohinj, le plus grand de la Slo­vé­nie, et ce, même s’il s’étale sur trois jours. Le par­cours dé­bute à l’ouest du plan d’eau, à proxi­mi­té de la cas­cade de la Sa­vi­ca.

Le sen­tier zig­zague en­suite le long du pic es­car­pé de Ko­mar­ca. Après quatre heures de marche au nord des cas­cades, vous at­tein­drez le Ko­ca pri Tri­glavs­kih Je­ze­rih où vous pas­se­rez une pre­mière nuit à 1685 m d’al­ti­tude.

Le len­de­main, vi­sez le pla­teau de Hri­ba­rice, avant de des­cendre vers le col de Do­lic et le re­fuge de Tržaš­ka Ko­ca na Do­li­cu. Un autre gîte, le Dom Pla­ni­ka pod Tri­gla­vom, se trouve à une heure trente au nord-est. De là, il ne reste qu’une heure pour at­teindre le som­met, d’où il est pos­sible, à l’oc­ca­sion, de voir la mer Adria­tique.

Une fois le pic at­teint, vous au­rez droit au res­pect éter­nel des Slo­vènes, car un pro­verbe lo­cal dit qu’on ne peut être consi­dé­ré comme un vrai Slo­vène si on n’a pas es­ca­la­dé le mont Tri­glav.

Si­tuée au som­met, la tour d’Al­jaž offre aux ran­don­neurs un re­fuge de courte du­rée du­rant les tem­pêtes.

∫ Le Grand Té­tras est une es­pèce me­na­cée dans le parc Tri­glavs­ki Na­rod­ni.

∫ Le mont Tri­glav, sur­nom­mé le Dieu à trois têtes.

∫ Le lac de Bohinj est le plus grand de la Slo­vé­nie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.