Le re­tour du père du « shock rock »

Alice Coo­per est en forme comme ja­mais. À 69 ans, le père du « shock rock » est de re­tour avec un 27e al­bum stu­dio où on a l’im­pres­sion qu’il est en­core dans la jeune ving­taine. L’au­teur des hymnes School’s Out et I’m Eigh­teen a en­core des choses à ra­cont

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - YVES LE­CLERC Le Jour­nal de Qué­bec

Le chan­teur ori­gi­naire de De­troit lance, avec

Pa­ra­nor­mal, 12 nou­velles chansons, dont deux qu’il a en­re­gis­trées avec les mu­si­ciens de son pre­mier groupe et des col­la­bo­ra­tions avec Lar­ry Mul­len Jr (U2), Billy Gib­bons (ZZ Top) et Roger Glo­ver (Deep Purple).

Il y a aus­si six clas­siques en­re­gis­trés lors d’un concert à Co­lum­bus, en mai 2016.

Avec Pa­ra­nor­mal, réa­li­sé par Bob Ez­rin, Coo­per, de son vrai nom Vincent Da­mon Fur­nier, sou­hai­tait al­ler dans une tout autre di­rec­tion que le tra­di­tion­nel al­bum concept et pré­sen­ter un disque di­ver­si­fié.

« Après avoir écrit 12 chansons, je n’avais pas du tout l’im­pres­sion qu’elles étaient liées. J’ai écou­té le tout à nou­veau et j’ai consta­té que les per­son­nages que l’on re­trouve dans les pièces sont un peu tous anor­maux et tor­dus. Ce qui ex­plique le titre de l’al­bum », a-t-il in­di­qué, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

Outre la pré­sence de liens fa­mi­liers avec l’uni­vers « co­ope­rien », les titres de Pa­ra­nor­mal sont mu­si­ca­le­ment très di­ver­si­fiés, même s’ils sont de fac­ture « hard rock ».

« Cha­cune des chansons a sa propre per­son­na­li­té, et c’est ce que je re­cher­chais pour ce disque », a-t-il men­tion­né.

Le chan­teur avait aus­si en­vie de bri­ser ses struc­tures ha­bi­tuelles ; c’est pour­quoi il a fait ap­pel au bat­teur Lar­ry Mul­len Jr, de U2.

« Il faut, lors­qu’on fait un disque d’Alice Coo­per, twis­ter un peu les choses mu­si­ca­le­ment. Je vou­lais que ça sonne dif­fé­rem­ment des al­bums d’Alice Coo­per et il a ame­né quelque chose de dif­fé­rent. Je suis très content du ré­sul­tat », a-t-il fait re­mar­quer.

COMME EN 1975

Alice Coo­per a aus­si re­noué avec le gui­ta­riste Mi­chael Bruce, le bas­siste Den­nis Du­na­way et le bat­teur Neal Smith, avec qui il avait fait ses sept pre­miers disques, dont School’s Out, Bil­lion Dol­lar Ba­bies et Muscle of Love. La for­ma­tion ori­gi­nale, sans le gui­ta­riste Glen Bux­ton, dé­cé­dé en 1997, a si­gné les titres Ge­nuine Ame­ri­can Girls et You and All of Your Friends.

« Lorsque nous nous sommes sé­pa­rés en 1974, il n’y avait pas d’ani­mo­si­té. Ce n’était pas un di­vorce, mais une sé­pa­ra­tion. On était tou­jours amis. J’ai eu en­vie, pour cet al­bum, qu’on se réunisse en stu­dio, qu’on écrive et en­re­gistre des chansons ensemble. Je vou­lais cap­tu­rer le son ori­gi­nal du groupe et on a fait ça en di­rect en stu­dio, comme on le fai­sait à l’époque. On a fait quelque chose de so­lide et je suis vrai­ment content du ré­sul­tat », a-t-il ra­con­té.

Âgé de 69 ans, le chan­teur, qui aime bien les jeunes for­ma­tions The Strikes et The Struts, qu’on a vues en pre­mière par­tie de The Who au Fes­ti­val d’été de Qué­bec, n’a pas l’im­pres­sion de vieillir. Il joue au golf six fois par se­maine et pré­cise être en­core ca­pable de s’écla­ter tous les soirs sur scène.

« Ma voix est en­core très claire et mon ni­veau d’éner­gie est très éle­vé. J’ai l’im­pres­sion de son­ner comme en 1975. C’est peu­têtre parce que je n’ai ja­mais fu­mé de ci­ga­rettes. Je ne me suis ja­mais aus­si bien sen­ti que ça dans ma vie et j’ima­gine que c’est quelque chose qui se res­sent sur l’al­bum », a-t-il pré­ci­sé, in­di­quant qu’il ve­nait de jouer deux rondes sous la nor­male.

« JE DONNE MON 110 % »

« Tout le monde qui est là-de­dans de­puis 50 ans, Pete Town­send, Mick Jag­ger, Paul McCart­ney et moi, nous sommes tous ex­trê­me­ment sur­pris d’être en­core là à faire ça. Lorsque tu as­sistes à un concert d’Alice Coo­per, il y a la même éner­gie qu’à une pres­ta­tion de Green Day, des Foo Figh­ters, ou de n’im­porte quel jeune groupe. Lorsque je monte sur scène, je donne mon 110 % et tout ce que j’ai. Ça dé­montre, quelque part, que l’âge, ce n’est plus très im­por­tant », a-t-il dit.

Pa­ra­nor­mal, le 27e al­bum stu­dio d’Alice Coo­per, se­ra lan­cé le 28 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.