UN FES­TI­VAL EN FO­RÊT

Après une édi­tion 2016 plu­vieuse très dif­fi­cile, l’or­ga­ni­sa­tion du fes­ti­val en fo­rêt Grosse Lanterne es­père que le beau temps se­ra au ren­dez-vous cette an­née. L’évé­ne­ment ac­cueille­ra no­tam­ment Char­lotte Car­din, les Dead Obies et The Frank­lin Elec­tric.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - RAPHAEL GENDRON-MAR­TIN Le Jour­nal de Mon­tréal raphael.gendron-mar­tin @que­be­cor­me­dia.com

Au bout du fil, le co­fon­da­teur de Grosse Lanterne, Ma­thieu Pont­briand, l’ad­met sans hé­si­ter : l’an­née der­nière a été très dif­fi­cile pour l’or­ga­ni­sa­tion du fes­ti­val. « Il y a eu 100 mil­li­mètres de pluie. Ça nous a beau­coup fait mal. On s’est fait tel­le­ment mouiller. »

Mal­gré tout, les fes­ti­va­liers pré­sents ont tout de même ap­pré­cié l’évé­ne­ment qui se dé­roule en pleine fo­rêt. « Pour les fes­ti­va­liers, c’était un peu comme s’il n’y avait pas de len­de­main, dit-il. Pen­dant Dead Obies, c’étaient de gros tor­rents. Ça ren­dait le tout as­sez épique. Tout le monde est par­ti fa­ti­gué, mais content. C’est comme si tout le monde avait bra­vé la tempête. »

Pour l’édi­tion de cette an­née, l’or­ga­ni­sa­tion de Grosse La­terne, qui compte la com­pa­gnie de disque Bon­sound, bé­né­fi­cie de l’ar­ri­vée de nou­veaux par­te­naires, avec Pik­nic Élec­tro­nik et La Tri­bu. « On est plus forts, avec plus de moyens, dit Ma­thieu Pont­briand. Ces nou­veaux par­te­naires n’ont pas en­core vé­cu l’évé­ne­ment. C’est un peu l’an­née tran­si­toire. Le but est de gros­sir, d’at­ti­rer plus de monde. Mais nous n’avons pas les am­bi­tions de de­ve­nir quelque chose d’hy­per com­mer­cial. »

FO­RÊT ILLUMINÉE

Cette an­née, plus que ja­mais, Ma­thieu Pont­briand a tra­vaillé en­core davantage sur des ins­tal­la­tions lu­mi­neuses en fo­rêt. « Je veux que ce soit un par­ty en fo­rêt », dit-il.

C’est lui-même qui avait eu l’idée de Grosse Lanterne, il y a quelques années. « Ça fait long­temps que je tra­vaille dans le mi­lieu du spec­tacle comme di­rec­teur de tour­née. Je vou­lais or­ga­ni­ser un évé­ne­ment qui re­groupe la mu­sique, la na­ture, la bouffe, le cam­ping, le bar­be­cue. Je mi­jo­tais ça de­puis plu­sieurs années. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.