METALORD

« Les gens ré­agis­saient aux pièces qu’on a com­po­sées. C’est un sen­ti­ment d’ac­com­plis­se­ment et c’est la preuve que nous sommes dans les bons sou­liers. » Quelques mi­nutes après s’être pro­duit de­vant une foule gi­gan­tesque, en pre­mière par­tie de Me­tal­li­ca, su

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - YVES LE­CLERC Le Jour­nal de Qué­bec

« Ce spec­tacle-là, pour­suit le bas­siste Sé­bas­tien Mal­tais, ça nous a don­né le goût d’en faire d’autres, des gros comme ça. On a eu du plai­sir et je re­com­men­ce­rais ça de­main ma­tin. On est devenus ac­cros à ça. »

Le qua­tuor ori­gi­naire de Char­le­voix, consti­tué de mu­si­ciens de Baie-SaintPaul et de Cap-à-l’Aigle, a vé­cu quelque chose d’unique.

Le chan­teur-gui­ta­riste Marc Bé­lan­ger, le bat­teur AJ Bel­ley, le gui­ta­riste Ma­thieu Boi­vin et le bas­siste Sé­bas­tien Mal­tais étaient tou­jours sur ce nuage quelques jours après cette mé­mo­rable pres­ta­tion.

Ce spec­tacle pour­rait être un mo­ment mar­quant dans la car­rière de ce groupe qui a vu le jour dans un sous-sol de Baie-Saint-Paul en 2000.

La for­ma­tion n’avait pas de nom à cette époque et c’est au­tour de 2008 et 2009 que l’ap­pel­la­tion Metalord a fait son ap­pa­ri­tion et que les choses ont com­men­cé à prendre forme.

Après avoir com­men­cé avec des re­prises de Me­tal­li­ca, Me­ga­deth, Pan­te­ra et Slayer, le groupe a par­ti­ci­pé à des concours et ob­te­nu un contrat de disque en 2012. Son pre­mier al­bum, Speed of

Life, a été lan­cé en avril 2015.

DES ÉPREUVES EN 2016

L’an­née 2016 a été dif­fi­cile pour Metalord. Le bas­siste Sé­bas­tien Mal­tais et le chan­teur-gui­ta­riste Marc Bé­lan­ger ont vé­cu les deuils de leurs pères à quelques mois d’in­ter­valle. Ils ont dû trou­ver un gui­ta­riste pour rem­pla­cer Sa­muel Pa­ré, oc­cu­pé par sa car­rière pro­fes­sion­nelle, et ils se sont re­trou­vés sans lo­cal de pra­tique.

« On a pris notre temps pour trou­ver un bon gui­ta­riste. On vou­lait quel­qu’un, aus­si, qui “fit­tait” avec nous et qui avait les mêmes as­pi­ra­tions », a ex­pli­qué Marc Bé­lan­ger.

Ces épreuves, pré­cise le bat­teur, ont for­gé le ca­rac­tère du qua­tuor.

« Nous sommes pas­sés à tra­vers ça et c’est une preuve que les fon­da­tions de Metalord sont fortes. Elles se­ront cer­tai­ne­ment tes­tées à nou­veau dans le fu­tur et nous sommes là pour res­ter », a-t-il lan­cé.

DEUXIÈME AL­BUM

Metalord a en­tre­pris le tra­vail de créa­tion de son pro­chain al­bum. Un disque qui pour­rait faire son ap­pa­ri­tion quelque part en 2018.

« Les gars ont beau­coup de ma­té­riel et j’en ai aus­si beau­coup de mon cô­té. C’est mon pre­mier groupe mé­tal sé­rieux avec qui il est pos­sible d’ame­ner des com­po­si­tions. Marc et moi on a dé­jà ten­té des choses ensemble et on va se mettre là-des­sus le plus ra­pi­de­ment pos­sible », a men­tion­né Ma­thieu Boi­vin.

« Ce qu’on vient de vivre, ajoute AJ Bel­ley, est un énorme élé­ment de mo­ti­va­tion et une grosse dose d’adré­na­line. Nous sommes très per­fec­tion­nistes et on veut que ce pro­chain disque soit à la hau­teur de Metalord et qu’il soit, tout en conser­vant l’es­sence du groupe, su­pé­rieur à Speed of Life. »

Le qua­tuor éta­bli à Qué­bec rêve de se pro­duire, l’été pro­chain, dans des fes­ti­vals aux États-Unis.

« Le Rock­fest et le Fes­ti­val d’été nous ont don­né le goût des gros fes­ti­vals. Il y a plein d’évé­ne­ments de ce genre de l’autre cô­té de la fron­tière et c’est ac­ces­sible. On ai­me­rait ça faire par­tie de ces gros fes­ti­vals et ça fait par­tie de nos ob­jec­tifs. Ça se­rait gé­nial ! » a lais­sé tom­ber Sé­bas­tien Mal­tais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.