LES ES­PRITS DU CHA­MAN

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE -

La plus ré­cente ex­po­si­tion so­lo du maître-sculp­teur in­uvia­luit (Arc­tique du Nord ca­na­dien), Abra­ham An­ghik Ru­ben, est pré­sen­tée en ce mo­ment à la ga­le­rie-mu­sée La Guilde. Pro­ve­nant d’une li­gnée de cha­mans inuits, mé­dia­teurs entre les mondes des ani­maux, de la na­ture, des es­prits et des Hommes, Abra­ham An­ghik Ru­ben, avec ses oeuvres, agit comme mé­dia­teur entre son his­toire, sa culture, ses croyances et le vi­si­teur qui les re­garde. Des oeuvres qui re­pré­sentent les in­ter­pré­ta­tions de l’ar­tiste des di­vers mythes vi­kings et inuits. L’ex­po­si­tion Les Es­prits se ren­contrent : In­te­rac­tions Vi­kings—Inuits est pré­sen­tée dans le cadre du Fes­ti­val Pré­sence au­toch­tone et en col­la­bo­ra­tion avec Terres en vues.

Les trans­for­ma­tions d’Odin, 2012 93 x 92 x 53 cm, bronze Une des quinze sculp­tures de l’ex­po­si­tion qui sont toutes ac­com­pa­gnées de leur des­sin pré­pa­ra­toire. Saint Fran­çois d’As­sise 2015 60 x 51,5 x 17,5 cm, stéa­tite bré­si­lienne L’oeuvre de Ru­ben s’ins­pire des ico­no­gra­phies chré­tienne, inuite, nor­dique et oc­ci­den­tale.

El­les­mere, 2017 38,5 x 29 x 26 cm, stéa­tite bré­si­lienne

Ra­gnarök, 2017 28 x 34 x 29 cm, stéa­tite bré­si­lienne Le Ra­gnarök est une pro­phé­tie de fin du monde dans la my­tho­lo­gie nor­dique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.