THE DEARS

Times In­fi­ni­ty, Vol. 2

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE WEEKEND -

Un peu de rat­tra­page es­ti­val avec le sep­tième al­bum du groupe culte mon­tréa­lais qui, bien qu’agréable, est mal­heu­reu­se­ment en de­çà de sa dis­co­gra­phie. Es­sen­tiel­le­ment un duo for­mé par Mur­ray Light­burn et son épouse, la cla­vié­riste Na­ta­lia Yan­chak, The Dears a cruel­le­ment per­du de leur su­perbe et de leur ro­man­tisme à la li­mite de la gran­di­lo­quence. Times In­fi­ni­ty, Vol. 2 s’avère être un LP in­ti­miste, voire étouf­fant, et qui re­pose par­fois sur des ré­fé­rences mu­si­cales « in­die » qui vieillissent mal. Sa­tis­fai­sant, mais on s’en­nuie tout de même des Dears d’an­tan.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.