LE WEEK-END CULTU­REL DE ...

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - LOUISE BOUR­BON­NAIS

Quel est le spec­tacle à ne pas man­quer ?

Je compte al­ler voir le spec­tacle Mon­tréal Sym­pho­nique au pied du mont Royal dans le cadre des fes­ti­vi­tés du 375e de Mon­tréal. Trois or­chestres se­ront réunis dont l’Or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal, l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain ain­si que l’Or­chestre sym­pho­nique de McGill. C’est à mon avis un évè­ne­ment in­édit de réunir ain­si trois grands or­chestres. Un grand coup de maître. Ça de­vrait être très vi­vant. En plus, des ar­tistes po­pu­laires vont s’ajou­ter au spec­tacle dont no­tam­ment, Pierre La­pointe, Alain Lefèvre et Isa­belle Bou­lay. J’ai hâte de voir comment tout ce­la va s’im­bri­quer. Étant un fan de mu­sique clas­sique, j’ai beau­coup d’at­tente par rap­port à cet évè­ne­ment. Ça se tient le 19 août.

Quel est le film que vous vou­lez ab­so­lu­ment voir ?

Je ne veux ab­so­lu­ment pas man­quer le film de Ch­ris­to­pher No­lan sur la Se­conde Guerre mon­diale et le dé­bar­que­ment, Dun­kerque, qui a ré­cem­ment pris l’af­fiche. Comme mon père a fait la guerre, ce film re­pré­sente quelque chose d’im­por­tant pour moi, et dont j’ai beau­coup en­ten­du par­ler. Ce qui est sur­ve­nu sur la plage de Dun­kerque est un mo­ment char­nière de la Deuxième Guerre. De plus, sur le plan ci­né­ma­to­gra­phique, il s’agit ap­pa­rem­ment d’un ex­ploit. Par ailleurs, je compte al­ler voir, De père en flic 2 parce que j’aime par­ti­cu­liè­re­ment Mi­chel Cô­té et j’ai en­ten­du beau­coup de bien à pro­pos de ce film. J’ai très hâte de le voir.

Quelle est l’ex­po­si­tion qui sus­cite votre in­té­rêt ?

L’ex­po­si­tion Ré­vo­lu­tion qui se tient au Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal m’in­ter­pelle et je vais très cer­tai­ne­ment m’y rendre. Elle est en quelque sorte un voyage en mu­sique de la fin des an­nées 1960, une époque qui m’a beau­coup mar­quée. Cette ex­po­si­tion per­met de re­vivre cette odys­sée en mu­sique, et vi­suel­le­ment éga­le­ment, puisque le ci­né­ma, la mode et le de­si­gn y sont aus­si pré­sents. L’ex­po­si­tion per­met de plon­ger dans l’am­biance du fes­ti­val de Wood­stock et de l’Ex­po 67 à Mon­tréal. On a jus­qu’au 9 oc­tobre pour y al­ler.

Quelle est l’émis­sion de té­lé que vous avez ai­mé re­gar­der ?

Évi­dem­ment, je re­garde l’émis­sion Les échan­gistes pra­ti­que­ment tous les soirs. Mais même si ce n’était pas ma fille qui était à la barre de l’émis­sion, je l’écou­te­rais quand même. Ils ont réus­si à ins­tal­ler une at­mo­sphère très in­té­res­sante avec les col­la­bo­ra­teurs. Pé­né­lope traite ses in­vi­tés avec beau­coup de res­pect et à la fois avec beau­coup d’hu­mour. Si­non, j’ai eu un coup de coeur pour l’émis­sion, Le beau di­manche avec Jean-Phi­lippe Wauthier. Il a réus­si à dé­mon­trer qu’il est un ani­ma­teur ex­cep­tion­nel. Il a une ap­proche très ac­tuelle, très bran­chée et in­té­res­sante.

Qui dans le mi­lieu ar­tis­tique sus­cite votre ad­mi­ra­tion ?

J’ai beau­coup d’ad­mi­ra­tion pour l’ar­tiste peintre et sculp­teur, Ar­mand Vaillan­court. Étant moi-même un ar­tiste en art vi­suel, j’ai tou­jours eu un grand in­té­rêt pour cette forme d’art. J’ap­pré­cie l’oeuvre de cet ar­tiste, et j’es­time l’homme éga­le­ment que j’ai eu le pri­vi­lège de connaître. Il est do­té d’une grande ou­ver­ture d’es­prit. C’est aus­si quel­qu’un qui sait confron­ter son art. Il par­vient à l’ex­pri­mer de dif­fé­rentes fa­çons, de la sculp­ture, à la pein­ture en pas­sant par la scé­no­gra­phie et le des­sin avec tou­jours la même in­té­gri­té.

WINS­TON MCQUADE

Dun­kerque Ré­vo­lu­tion

Ar­mand Vaillan­court

Isa­belle BdeV Bou­lay

Les échan­gistes

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.