« La jour­née où on n’au­ra plus d’idées, on va ar­rê­ter »

Éric Salvail est « à peine » dé­bor­dé ces jours-ci par sa ren­trée té­lé. Il coa­ni­me­ra le gala des prix Gé­meaux di­manche, et, le len­de­main, il en­re­gistre deux émis­sions de En mode Salvail, dont une spé­ciale en di­rect d’une heure qui lan­ce­ra une 5e sai­son qui

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - SANDRA GO­DIN Le Jour­nal de Qué­bec

« Je vais y al­ler ab­so­lu­ment! Ces mo­ments-là sont vrai­ment im­por­tants. Il faut sa­voir qu’à tous les shows après En mode

Salvail, je prends un verre avec mon équipe, c’est obli­ga­toire. C’est peut-être ar­ri­vé quatre fois que per­sonne ne soit res­té à cause d’une tem­pête par exemple. Je m’en al­lais chez nous, et j’avais l’im­pres­sion qu’il me man­quait un bout », a ex­pli­qué cette semaine le vo­lu­bile ani­ma­teur, entre l’enregistrement d’un to­po et les re­trou­vailles avec son pla­teau de l’As­tral pour des tests tech­niques.

Éric Salvail en­ta­me­ra lun­di la 5e sai­son de sa quo­ti­dienne, pro­ba­ble­ment l’émis­sion qu’il ché­rit le plus dans tous ses pro­jets. Adepte de l’en­tre­vue dé­jan­tée, de to­pos hi­la­rants avec le pu­blic et tou­jours en quête de concepts au­da­cieux et ori­gi­naux, l’ani­ma­teur et pro­duc­teur fait tout en son pou­voir pour se re­nou­ve­ler.

Mal­gré quatre sai­sons der­rière la cra­vate et un bas­sin d’ar­tistes qué­bé­cois qui n’est pas in­épui­sable, il dé­borde en­core d’idées.

« Pour nous, il n’y a rien d’im­pos­sible, dit-il. C’est rare qu’on se dise qu’on ne peut pas faire telle ou telle chose. Quand on a une bonne idée et tant qu’on n’est pas en onde, ça se peut. Cette émis­sion est un ter­rain de jeu d’ex­cep­tion. La jour­née où on n’au­ra plus d’idées, on va ar­rê­ter », confie-t-il.

PLU­SIEURS IDÉES FOLLES

Éric Salvail re­ce­vra lun­di Louis-Jo­sé Houde ain­si qu’un ga­gnant d’un prix Gé­meaux qu’il in­vi­te­ra le soir même du gala. Il a pré­pa­ré un grand spectacle de va­rié­tés en ou­ver­ture avec Vé­ro­nic Dicaire et Ko­riass, entre autres, en plus de pré­sen­ter un hi­la­rant to­po où il a in­vi­té 25 ar­tistes à un par­ty pri­vé. Mi­sant sur les contre-em­plois pour faire rire le pu­blic, Guy Na­don se­ra le DJ.

Par­mi ses autres idées folles, il a in­ven­té une his­toire sens des­sus des­sous pour pas­ser à l’émis­sion L’Ar­bitre, avec Anne-France Gold­wa­ter, où il s’est pré­sen­té avec une pro­thèse fa­ciale et une per­ruque, avec la col­la­bo­ra­tion de son équipe. Mar­jo se­ra l’in­vi­tée d’un seg­ment qui s’in­ti­tule

La roue chan­teuse, et l’ani­ma­teur a réus­si à avoir l’ex­clu­si­vi­té sur les photos de ma­riage de Ma­ri­pier Mo­rin.

À l’heure où les émis­sions d’en­tre­vues avec des ve­dettes qué­bé­coises sont fort nom­breuses sur notre pe­tit écran, le pro­duc­teur des talk-shows Ma­ri­pier àZ et Les Échan­gistes, ne croit pas qu’il y ait trop de ce type d’émis­sions.

« Toutes ces émis­sions-là sont dif­fé­rentes, croit-il. Si tu viens à En mode Salvail, ce n’est pas la même en­tre­vue que si tu vas aux Échan­gistes, pas la même qu’à

Tout le monde en parle non plus. Ce n’est pas le même ton, pas les mêmes su­jets. La couleur de l’ani­ma­teur fait la dif­fé­rence dans les talk-shows, et je pense que grâce à ça, ça peut co­ha­bi­ter. »

UN GALA CONCIS

Avant sa ren­trée té­lé lun­di, il ani­me­ra les Gé­meaux di­manche pour la se­conde fois avec Jean-Philippe Wauthier, dans la même veine que l’an der­nier. « On ouvre le gala de la même fa­çon, avec un stan­dup un peu grin­çant. Ce se­ra dans le même ton », dit-il.

Le gala se­ra concis, pro­met l’ani­ma­teur. Avec 15 prix Gé­meaux qui doivent être re­mis en deux heures, l’équipe a choi­si de ne pas faire de nu­mé­ros de va­rié­tés.

« C’est tel­le­ment dif­fi­cile de trou­ver la bonne af­faire, et ça ne fonc­tionne pas tout le temps », in­dique ce­lui qui est aus­si en no­mi­na­tion pour le meilleur ani­ma­teur d’émis­sions d’en­tre­vues ou de talk-shows.

La nou­velle sai­son de En mode Salvail dé­bute lun­di, 22 h, à V. Le 32e Gala des prix Gé­meaux se­ra dif­fu­sé de­main, 20 h, à Ra­dio-Ca­na­da.

ÉRIC SALVAIL

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.