Un deuxième al­bum en moins d’un an

Même si les moeurs ont chan­gé au fil des ans, Noël reste es­sen­tiel­le­ment une fête re­li­gieuse. Pour leur se­cond al­bum en­semble, Ma­rio Pel­chat et les prêtres, re­joints par une pléiade d’in­vi­tés, nous en­traînent dans la féé­rie du temps des Fêtes avec un répe

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - SAN­DRA GO­DIN Le Jour­nal de Qué­bec san­dra.go­din @que­be­cor­me­dia.com Ma­rio Pel­chat et les prêtres en­tament une sé­rie de spec­tacles en dé­cembre, en com­pa­gnie de cer­tains ar­tistes. Pour toutes les dates : ma­rio­pel­chat.com

On re­trouve sur Noël en­semble des chan­sons po­pu­la­ri­sées au 19e siècle par Er­nest Ga­gnon, or­ga­niste de la Ca­thé­drale Notre-Dame-de-Qué­bec, comme

Çà ber­gers, Mi­nuit, chré­tiens et Les anges dans nos cam­pagnes, tous des airs li­tur­giques qui ont mar­qué l’en­fance de Ma­rio Pel­chat. To­ca­déo, Mi­chaël, Ni­cole Mar­tin et 2Frères, entre autres, ont pris part à l’aven­ture.

Anec­dote co­casse : Ma­rio Pel­chat ra­conte que la po­chette de l’al­bum a été conçue avant même que l’idée d’un al­bum de Noël soit sé­rieuse.

« En jan­vier, on a fait les pho­tos ex­té­rieures pour l’al­bum Agnus Dei à l’église Notre-Dame-des-Vic­toires (dans le Vieux-Qué­bec). L’am­biance était par­faite, il nei­geait et il y avait le gros sa­pin dé­co­ré. J’ai dit aux prêtres que si on de­vait faire un al­bum de Noël, re­créer cette am­biance-là en stu­dio, c’était dif­fi­cile, alors on a pris des pho­tos au cas où ! »

« Je vou­lais que ce soit la fête re­li­gieuse qui soit mise en lu­mière, sou­ligne Ma­rio Pel­chat. Des al­bums de Noël, il y en a eu beau­coup ces der­nières an­nées, avec des chan­sons comme Pe­tit pa­pa

Noël et Le p’tit renne au nez rouge, mais per­son­nel­le­ment, moi, je suis en­core rat­ta­ché à l’es­sen­tiel de cette fête ».

Le pro­duc­teur ne ta­rit pas d’éloges en­vers le réa­li­sa­teur Ch­ris­tian Tur­cotte, qui a in­suf­flé une di­men­sion gran­diose aux pièces avec les ar­ran­ge­ments et les har­mo­nies vo­cales.

DEUX AL­BUMS EN UN AN

Deux al­bums en moins d’un an et plus de 60 000 exem­plaires écou­lés sans au­cune chan­son qui passe à la ra­dio ou à la té­lé­vi­sion : peu d’ar­tistes peuvent se tar­guer d’un tel ex­ploit.

« On es­pé­rait un suc­cès pour la cause, mais on ne pou­vait pas soup­çon­ner cette am­pleur-là », confie l’ab­bé Julien Guillot.

« Je pen­sais que ça al­lait mar­cher au­tour de Pâques et que ça al­lait s’éteindre, sou­tient Ma­rio Pel­chat au su­jet d’Agnus Dei. Mais il a trô­né au pal­ma­rès jus­qu’à la fin du mois d’août. »

Julien Guillot et sa troupe prennent plai­sir à se « lais­ser gui­der » par Ma­rio Pel­chat dans un mi­lieu avec le­quel ils se fa­mi­lia­risent tran­quille­ment.

« Comme on dit dans le lan­gage com­mun, on est une “mo­zus” de belle gang. On va avoir du plai­sir en tour­née. La chi­mie a pris entre nous et les ar­tistes in­vi­tés. »

UN SU­JET TA­BOU

Julien Guillot es­time qu’au Qué­bec, le su­jet de la religion est de­ve­nu ta­bou. « Ma­rio Pel­chat as­sume sa per­son­na­li­té comme croyant qui s’ex­prime à tra­vers ses chan­sons. C’était na­tu­rel d’ap­puyer quel­qu’un qui ac­cepte pu­bli­que­ment de dire qu’il est croyant. C’est vu né­ga­ti­ve­ment au­jourd’hui. » Les re­de­vances de l’al­bum Agnus Dei al­laient com­plè­te­ment pour le dé­mé­na­ge­ment de l’orgue de l’église Saint-Fran­çois-d’As­sise de Li­moi­lou vers la ca­thé­drale de Baie-Co­meau, puisque celle-ci était vouée à la dé­mo­li­tion. Cette fois-ci, une par­tie des re­de­vances ira aus­si pour l’orgue, mais éga­le­ment à plu­sieurs oeuvres de cha­ri­té choi­sies par les prêtres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.