« DÉ­LI­VRÉ » ET PRÊT À RE­MON­TER SUR SCÈNE Le trac? Ri­chard Abel en a per­du l’ha­bi­tude de­puis belle lu­rette. Pour­tant, à l’ap­proche de son spec­tacle Ele­gan­cia Au­tour du monde qu’il pré­sen­te­ra de­vant 7000 per­sonnes, le pia­niste avoue sen­tir quelques pa­pillon

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE WEEKEND -

BRU­NO LA­POINTE Le Jour­nal de Mon­tréal

« C’est une ques­tion de pers­pec­tive. Après tout, le tra­vail est le même, que ce soit pour 300 ou 7000 per­sonnes. Mais bon, on n’y échappe pas », avance-t-il en riant.

Comme le titre l’in­dique, Ri­chard Abel pro­pose avec Ele­gan­cia Au­tour du

monde un vé­ri­table voyage aux quatre coins de la pro­vince. En com­pa­gnie de dan­seurs, mu­si­ciens et des so­pra­nos Car­roll Ca­za et Gior­gia Fu­man­ti, le pia­niste pro­pose des es­cales mu­si­cales de New York à Stock­holm, en pas­sant par Londres, Vienne, Pa­ris et l’Ar­gen­tine, re­vi­si­tant au pas­sage des titres is­sus des ré­per­toires des grands croo­ners amé­ri­caines ou en­core des groupes à suc­cès Ab­ba et les Beatles.

À ces oeuvres plus pop s’ajou­te­ront d’autres, plus clas­siques, telles des valses. « C’est un spec­tacle très éclec­tique », ad­met Ri­chard Abel.

Le con­cept est dé­jà fa­mi­lier pour les fans du pia­niste. Pour ce spec­tacle, pré­sen­té une seule fois à la Place Bell de La­val, Ri­chard Abel a réuni des nu­mé­ros d’Ele­gan­cia, le concert le plus po­pu­laire de sa car­rière, et de sa ré­cente tour­née Au­tour du monde, pré­sen­tée, entre autres, à la Place des arts et au Ca­si­no de Mon­tréal.

UN LIVRE OU­VERT

Ce nouveau concert de Ri­chard Abel ar­rive un an, presque jour pour jour, après la pu­bli­ca­tion de sa bio­gra­phie, Mon his­toire en noir et blanc. Dans cet ou­vrage, qu’il co­signe avec l’au­teur De­nis-Mar­tin Cha­bot, le pia­niste s’ouvre sur des su­jets qu’il n’avait ja­mais abor­dés pu­bli­que­ment avant, tels que son en­fance dif­fi­cile et son ho­mo­sexua­li­té.

« Je n’ai pas re­çu un seul mes­sage ho­mo­phobe sur Fa­ce­book. Ça m’a sur­pris. Je sais que les gens se laissent sou­vent al­ler sur les ré­seaux so­ciaux... », avance-t-il.

Au­cun re­gret, donc. Même que Ri­chard Abel avoue se sen­tir « dé­li­vré » et beau­coup plus libre, tant sur la scène que dans les évé­ne­ments mon­dains.

« Mon co­pain s’oc­cupe de mes disques à mes spec­tacles. Et je peux par­ler de lui sur scène, ou en­core l’em­me­ner dans des soi­rées de ga­la. Ça a vrai­ment fait du bien de re­mettre les pen­dules à l’heure. Tout est beau­coup plus simple main­te­nant », ex­pli­quet-il.

« J’ai hé­si­té long­temps à le faire par peur de cho­quer cer­tains de mes fans. Mais, fi­na­le­ment, je vois qu’ils ap­pré­cient beau­coup plus que je sois hon­nête et trans­pa­rent avec eux. Avoir su, je l’au­rais fait plus tôt », conclut Ri­chard Abel.

RI­CHARD ABEL

Le spec­tacle Ele­gan­cia Au­tour du

monde se­ra pré­sen­té le 18 no­vembre à la Place Bell de La­val.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.