FRIS­SONS GA­RAN­TIS

Moi, té­moin

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES -

On dit sou­vent que l’al­cool et les drogues ne font pas bon mé­nage. Kate Rey­nolds est de fait très bien pla­cée pour le confir­mer, puis­qu’à l’âge de 18 ans, sous l’em­prise de ce dan­ge­reux cock­tail, elle a ain­si été ac­cu­sée du meurtre de sa meilleure amie, qui gi­sait dans ses bras, cou­verte de sang. Et in­ca­pable de se rap­pe­ler quoi que ce soit, elle a elle-même fi­ni par plai­der cou­pable.

RE­VI­RE­MENT DE SI­TUA­TION

Pen­dant les six ans où elle est res­tée en­fer­mée en pri­son, Kate a ce­pen­dant am­ple­ment eu le temps de ré­flé­chir. Et une fois li­bé­rée, elle dé­ci­de­ra de prou­ver son in­no­cence en fai­sant ap­pel à la dé­tec­tive pri­vée Ma­di­son At­tal­lee. Un choix as­sez cu­rieux, parce qu’au mo­ment où elle a été ar­rê­tée et condam­née, Ma­di­son fai­sait par­tie des flics qui étaient per­sua­dés de sa culpa­bi­li­té. En­core plus cu­rieux, Ma­di­son ac­cep­te­ra de la prendre pour cliente et de re­prendre l’en­quête de­puis le dé­but, sans se dou­ter qu’elle ou­vri­ra ain­si très vite une vé­ri­table boîte de Pan­dore. Avec ce tout pre­mier thril­ler psy­cho­lo­gique, l’au­teure s’en est plu­tôt bien ti­rée, même si le style laisse par­fois à dé­si­rer et que les grands lec­teurs de po­lars risquent de de­vi­ner avant la fin l’iden­ti­té du ou de la vé­ri­table cou­pable…

MOI, TÉ­MOIN Ni­ki Mackay Aux Édi­tions Ma­ra­bout, 368 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.